Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

World vision partage avec les partenaires ses réalisations et ses objectifs pour 2030

Les responsables de world vision étaient réunis le 25 mars 2021, à l’hôtel Salam. Cette rencontre a pour objectif d’échanger sur ses réalisations durant les années écoulées et d’informer les partenaires sur les objectifs fixés de 2021 à 2030. La réunion a été présidée par le directeur national de World Vision, Patrick Daniere, en présence du directeur national de l’Hydraulique, Djoouro Bocoum et des partenaires.

Le thème de la célébration, cette année, de la journée mondiale de l’eau est « la place de l’eau dans nos sociétés et comment la protéger ». World Vision qui œuvre pour l’accès à l’eau potable n’est pas restée en marge de cette célébration. Elle a organisé un événement informel avec ses partenaires pour échanger sur les grandes réalisations qu’elle a accomplies et présenter les objectifs visés d’ici 2030.
« Nous lançons la 4ème phase du programme wash qui couvre la période 2021-2025 avec un budget prévisionnel de 40 millions de dollars qui permettra l’atteinte universelle en service wash de plusieurs zones rurales du Mali. À la fin de la période, près d’un million de personnes auront accès à l’eau potable et une service d’hygiène et d’assentiment » a indiqué le directeur national de World Vision au Mali, Patrick Daniere.
Selon lui, seule une maîtrise de l’eau pour la production permet d’assurer la sécurité alimentaire et d’améliorer la nutrition des enfants, dans un pays sahélien comme le Mali, qui est sujet aux effets du changement climatique. World Vision intervient au Mali dans le domaine de l’accès à l’eau potable, de l’hygiène et de l’assainissement (EPHA) depuis 2003. Son directeur explique que sa structure a adopté une approche d’intégration entre le secteur de la santé nutrition d’une part et , d’autre part, le secteur de la sécurité alimentaire du développement économique, avec le secteur wash comme le point d’entrée pour servir de catalyseur à l’accès à l’eau potable pour des multiples usages.
L’objectif fixé d’ici 2030 est d’atteindre l’accès universelle et équitable à l’eau potable et à un prix abordable pour tous, réaliser l’accès adéquat et équitable à l’assainissement et à l’hygiène pour tous. Pour le responsable de mission Eau Hygiène Assainissement, Mamane Amadou, la vision pour 2030 est focalisée sur l’objectif du Développement Durable (ODD6) qui a 4 piliers. Le premier est le wash intégré qui est basé sur l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et aux services d’hygiène dans les communautés ciblées. Le second est l’accès universel à l’eau pour tous et dans tous les lieux, y compris les déplacés en situation d’urgence. Le troisième est de développer des partenariats pour l’ODD6. World Vision veut créer des collaborations pour être en synergie, afin d’atteindre cet objectif. Le quatrième et le dernier pilier est l’innovation. Pour Mamane Amadou, World Vision cherche à faire des innovations pour répondre aux effets du changement climatique et le défi de la démographie galopante, et à atteindre plus des personnes à moindre coût. « Pour 2021-2025, nous avons des cercles prioritaires sans négliger les autres. Nous voulons que le cercle de Kolokani soit entièrement fourni en eau, en hygiène et en assainissement. Nous nous focalisons sur les cercles de Koutiala et Djema d’ici 2030. Mopti, Gao et Tombouctou font parties des zones en situation d’urgence et Kati, Koro et Tominian, des zones d’intervention » a indiqué le responsable de mission Eau Hygiène Assainissement.
wash est présent dans 92 pays et veut atteindre un milliard de personnes en 2030.
Il faut rappeler que World Vision a couvert deux milliards de personnes en eau potable entre 2015 et 2020 dans le monde, 8% de la population malienne sont fournies en eau, hygiène et assainissement. World vision réalise des forages pour les communautés qui comptent au moins 100 habitants et des pompes manuelles pour les communautés réduites. Elle intervient dans toutes les zones, principalement dans les zones rurales et périurbaines.

Falaye Sissoko

Source: Le Canard déchaîné

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct