Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Visite du président de la République à Sikasso : IBK comme ‘’Tièba’’ !

Dans le cadre de la concrétisation de son Programme Présidentiel d’Urgence Sociale ainsi que de ses promesses de campagne, le président de la République a effectué une visite de trois jours dans la cité verte du Kénédougou à Sikasso. Au cours de cette visite, IBK a procédé à l’inauguration et au lancement de plusieurs projets de développement au profit de cette région. Occasion saisie par les populationspour lui témoigner leur reconnaissance à travers une mobilisation forte, constante et enthousiaste pendant tout son séjour et partout où il s’est rendu. Sans faille, le président IBK fut accueilli comme un Roi dans son royaume.

presidentiel ibk ibrahim boubacar keita sikasso garde securite delegation soutien campagne

Quelques semaines seulement après la région de Kayes, voilà le ‘’Mandémassa’’ au cœur de la cité verte du Kénédougou. Une preuve de la constance de l’attachement du chef de l’Etat aux régions du pays et une démarche en droite ligne de son projet de société le ‘’Mali d’abord’’.

Au pas de charge, en trois jours, le président de la République a respecté son programme de cette tournée. Un programme sanctionné de visites aux notabilités, de chantiers, d’inaugurations et de pose de première pierre d’infrastructures socioéconomiques de développement et routières.

presidentiel ibk ibrahim boubacar keita sikasso garde securite drapeau

Premier point de chute, le village de Dougounina dans le cercle de Bougouni, où le président de la République a procédé à la salutation des notabilités. Sur place il fut accueilli de l’entrée du village jusqu’à la famille du chef de village par une forte population. Après les salutations d’usage, l’occasion a été opportune pour les notabilités d’exprimer au chef de l’Etat leurs préoccupations de l’heure, relatives au désenclavement ainsi qu’à la décentralisation. Après avoir pris bonne note de celles-ci, le président IBK a remis au village un montant de six millions de FCFA, avant de prendre congé de ses hôtes pour se rendre respectivement à Zantiébougou et à Koumantou. Dans ces localités il n’est pas arrivé les mains vides. Car bien conscient du manque d’ambulances et d’électricité qui affectent les populations de ces zones, IBK a tenu à leur apporter des tricycles médicalisés pour faciliter le transport des malades (surtout les femmes enceintes) dans les centres de santé appropriés au niveau des grandes agglomérations ainsi que des kits solaires (200 kits solaires) pour les centres de santé non électrifiés.  De même que des équipements agricoles (5000 décortiqueuses) aux producteurs.

En retour le maire de la commune rurale de Koumantou, Sidi Sekou Coulibaly ainsi que le président de l’APCAM, Bakary Togola  ont tous exprimé au nom de la population  leur reconnaissance au président de la République. « Nous, les paysans sommes derrière toi. N’aie pas peur. Tu peux dormir pour 2018 » a déclaré Bakary Togola, avant de préciser que ce soutien des paysans n’est juste qu’un geste de reconnaissance à l’endroit d’IBK qui a investi dans le développement du monde rural plus de 240 milliards de FCFA en une saison.

En effet de Koumantou jusqu’à l’entrée de la ville de Sikasso c’était une foule inestimable de personnes qui sont sorties pour réserver un accueil chaleureux au président IBK. D’ailleurs du fait de l’importance de la marée humaine la voie est devenue petite pour permettre le passage du cortège présidentiel.

Des promesses tenues pour la région de Sikasso !

Mieux qu’une promenade de santé, au cours de cette visite IBK  a été porteur d’espoir pour les populations de la région de Sikasso.

En effet dans le cadre de la concrétisation de son Programme Présidentiel d’Urgence Sociale ainsi que ses promesses de campagne, il a procédé à l’inauguration de la nouvelle station de pompage d’eau potable à Missirikoroni   ainsi que le pont de Kouoro- Barrage situé à une soixantaine de kilomètres de la ville de Sikasso.

La nouvelle station d’adduction d’eau potable permettra de soulager 245 110 habitants. Ces populations auront désormais un accès économique à l’eau potable. Antérieurement fixé à 120 000FCFA, le coût de l’accessibilité à l’eau a été réduit à seulement 50 000FCFA grâce à cette nouvelle station. Le nombre de branchements qui était prévu pour être 3000  a été porté à 5000  conformément aux instructions du chef de l’Etat à son ministre de l’Energie et de l’Eau. Les populations à travers le chef de village et le maire ont exprimé joyeusement leur gratitude au président de la République. Suivront, la coupure symbolique du ruban, la visite des locaux et la coulée d’eau dans la famille Diarra.

La seconde inauguration effectuée par le président IBK a été le pont de Kouoro, une localité située à plus d’une soixantaine de kilomètres de la ville de Sikasso. Ce nouveau pont répond à une promesse d’IBK exprimée lors de son passage en 2011 à cette population. Une promesse bien tenue. C’est pourquoi la population est sortie massivement dans la matinée du vendredi 24 novembre pour accueillir dans la joie et l’allégresse le président IBK. Occasion pour le chef de village et le maire de cette localité de reconnaître en lui, un homme de parole, avant  de le rassurer de leur soutien total au nom des populations de cette localité. Dans la même lancée, le président de la République procédera à l’inauguration de la plateforme de stockage frigorifique, conditionnement et exportation de Tubercules dans l’après-midi du vendredi 24 novembre à Kaboïla II. Cette usine appartient à l’investisseur privé malien Ousmane Sidibé promoteur d’autres usines dans la région de Sikasso. Cette nouvelle usine dispose d’une capacité de conservation de 3000 tonnes de pommes de terre et d’autres tubercules. Après avoir procédé à la coupure du ruban symbolique de ce joyau, IBK s’est dit satisfait et fier de cette initiative du promoteur, avant d’encourager d’autres investisseurs à emboiter le pas à Ousmane Sidibé pour une participation inclusive des Maliens au développement rural.

La visite du président de la République a été aussi l’occasion pour lui de poser les jalons d’un développement durable à travers le lancement du démarrage des travaux d’aménagement de 2X2 voies de la traversée de la ville de Sikasso ainsi que la pose de la première pierre pour la construction du centre principal de conservation de la pomme de terre de la ville.

Par Moïse Keïta, envoyé spécial à Sikasso

Par Le Sursaut

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct