Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Traque contre les délinquants financiers : La tempête souffle à la mairie de la Commune II.

Le pôle économique et financier ne donne plus le temps aux éventuels délinquants qui participent aux pillages à outrance des ressources publiques.Une nouvelle débande serait en cours à la mairie de la commune ll de Bamako. C’est presqu’une panique qui a pollué l’ambiance ce vendredi 02 Septembre 2020. La raison serait liée à un certain nombre de convocations livrées par le tribunal du pôle économique adressées à Aba Niare.

Plus d’une dizaine de maires délégués, tous du RPM, deux (2) conseillers MPM, le parti de Hadi Niangadou, neuf (9) fournisseurs, mais également, selon d’autres sources, le Segal et le DAF de la mairie.
Ce beau monde devrait être face aux enquêteurs de la brigade économique pour clarifier et justifier un montant de 2 milliards 500 millions à la mairie de cette commune relevé dans le rapport du BVG. Pour nos sources judiciaires, ils auraient tous été convoqués au pôle économique pour ce Mardi 06 Septembre.
Il faut noter que les autorités du défunt régime n’avaient pas laissé les mains libres au procureur Kassogue qui avait décidé de prendre son mal en patience. L’affaire aurait défavorisé Karim Keita et son colistier Hadi Niangadou du MPM si leurs soutiens étaient inculpés et incarcérés.
Ce vendredi, aux heures de la descente, des responsables syndicaux de la mairie, se seraient réjouis que la justice planche sur ce dossier explosif. Certains réclameraient des arriérés de salaire et auraient décidé de soutenir la justice.
Source: Figaro du Mali
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct