Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sommet Afrique-France : Les agents du protocole à l’école des experts

La salle de conférences du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine a abrité le lundi 26 septembre dernier, la cérémonie d’ouverture d’un séminaire de formation destiné aux agents chargés du protocole  lors du sommet Afrique-France prévu du 13 au 14 janvier prochain dans la capitale malienne. La cérémonie d’ouverture était présidée par Abdoulaye Diop, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine. Il avait à ses côtés l’Ambassadrice de la France au Mali et Abdoullah Coulibaly, président de la  CNOSAF (Commission Nationale d’Organisation du Sommet Afrique-France).

logo devise slogan sommet france afrique mali bamako

Dans son intervention, M. Abdoullah Coulibaly a beaucoup insisté sur l’importance du volet protocole dans l’organisation d’un tel sommet. C’est pourquoi, il a invité les participants à accorder un intérêt particulier à cette formation pour une réussite totale du sommet Afrique-France. Avant de remercier la France pour le choix porté sur le Mali pour abriter cette édition du sommet Afrique-France. Mais aussi, le ministre Abdoulaye Diop pour ses multiples efforts dans la réussite de ce sommet.

L’ambassadeur M. Clavier, chargé de l’organisation du sommet au niveau de l’Ambassade de France de son côté, s’est  félicité de la bonne coordination des activités de l’organisation du sommet pour lequel toutes les équipes ne cessent de donner le meilleur d’eux-mêmes. Selon lui, le choix porté sur Bamako pour abriter ce sommet relève d’une initiative conjointe entre les présidents Français, François Hollande et malien, Ibrahim Boubacar Keita. Pour le diplomate français, cet évènement qui réunira à Bamako plus d’une soixante de Chefs d’Etats, d’institutions ou organisations internationales mettra le Mali au centre de l’actualité internationale en raison de son importance. Le Mali est prêt à accueillir ce grand évènement, a-t-il indiqué. Avant de remercier  le ministre Diop pour ses multiples efforts dans la réussite de ce sommet.

Pour sa part, le ministre Abdoulaye Diop a insisté sur l’esprit d’équipe, de solidarité entre les cadres et l’engagement de tous à relever ce défi qui représente la plus grande action internationale du président de la République au cours de son mandat. Pour le ministre Diop, la réussite de ce sommet est une question d’honneur et de dignité pour le peuple malien. C’est pourquoi, il a invité les uns et les autres à dépasser toutes les formes de considérations subjectives  pour relever ce défi commun.

Le ministre Abdoulaye Diop a reconnu l’importance du protocole qui doit être au cœur de l’organisation du sommet depuis l’accueil jusqu’au départ des invités dont les chefs d’Etat, leurs conjointes et les responsables des organisations internationales invitées pour la circonstance. Il a souhaité que le Mali puisse disposer de plus de compétences locales dans le domaine de la gestion du protocole lors des grandes rencontres internationales.

Ainsi, lors de cette formation, les participants seront outillés sur plusieurs points notamment la  présentation technique du PC opérationnel, le programme prévisionnel, le rôle du protocole, la pratique protocolaire, l’accueil et l’accompagnement, le dispositif d’appui, etc. Et le séminaire sera clôturé par des visites sur les sites prévus pour ce sommet.

Modibo Dolo

 

 

Source: tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct