Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réponses à l’insécurité alimentaire à Mopti : A quand le retour de la paix ?

Distribution de 43.000 tonnes de vivres pour 1,3 million de personnes dans le besoin d’assistance alimentaire, le plan national de réponses à l’insécurité alimentaire lancé à Mopti le mardi 6 juillet par le Président de la Transition Assimi Goïta va coûter plus de 23 milliards de FCFA. Alors que le besoin le plus ardent reste le retour de la paix.

 

En proie à l’insécurité grandissante, la région de Mopti reste l’épicentre des attaques des groupes armés terroristes contre des paisibles populations et souvent contre des éléments de forces armées du Mali. Ces groupes armés actifs depuis 2012, dans cette partie du pays, endeuillent des familles au quotidien et provoquent le déplacement de dizaines de milliers de personnes.

Pour soutenir les populations restées sur place malgré l’insécurité alimentaire et sécuritaire, le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a jugé bon de lancer l’opération de distributions gratuites des vivres pour venir en aide aux populations.

Le constat montre qu’ à plusieurs endroits de la région, les populations qui sont restées sur place, ne peuvent pas se rendre au champ en toute quiétude. Ce qui laisse planer le risque de famine. Les bandits armés enlèvent le bétail en masse quand ils ne s’adonnent pas à des massacres de paisibles villageois. Heureusement, l’enchaînement macabre des massacres de civils a pris fin depuis quelque temps. Mais l’insécurité

 

Face à la détresse des populations affectées par la crise, l’État ne peut rester les bras croisés. C’est pourquoi, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a procédé au lancement officiel du Plan national de réponses à l’insécurité alimentaire (PNR 2012). Par cette opération, le chef de l’État donne ainsi le coup d’envoi des distributions gratuites de vivres à nos compatriotes les plus vulnérables sur toute l’étendue du territoire national.

23 milliards de FCFA

Approuvé le 30 avril dernier lors de la 17è session du Conseil national de sécurité alimentaire au titre de la campagne agricole 2020-2021, ce Plan constitue la réponse du gouvernement aux difficultés alimentaires de nos compatriotes sévèrement éprouvés par la crise multidimensionnelle et les effets liés au changement climatique. D’un coût prévisionnel évalué à un peu plus de 23 milliards de Fcfa, il porte sur l’assistance alimentaire, le cash transfert, l’appui alimentaire au bétail, aux cantines scolaires, la lutte contre la malnutrition sous toutes ses formes, la reconstitution des stocks de sécurité.

Au plan alimentaire, ce sont au total 43.000 tonnes de céréales (riz, mil et sorgho) qui seront distribuées, à la faveur de cette campagne, à plus de 1,3 million de personnes en insécurité alimentaire modérée et sévère. Car la situation alimentaire notamment pendant cette période de soudure est marquée par l’accroissement des besoins alimentaires des populations rurales, constate le Commissariat à la sécurité alimentaire (CSA).

L’évaluation définitive, cette année, de la situation alimentaire et nutritionnelle par le Système d’alerte précoce du Cadre harmonisé indique que de juin à août-septembre 2021, plus de 5 millions de Maliens auront besoin d’une assistance alimentaire et nutritionnelle. Parmi ceux-ci, plus de 1,4 million seront en insécurité alimentaire très sévère et auront besoin d’une assistance alimentaire d’urgence. Dans les Régions de Tombouctou et Taoudéni, 150.000 personnes sont concernées, plus de 300.000 personnes à Gao, Kidal et Ménaka. La cinquième Région compte 600.000 personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire.

En somme, s’il faut se réjouir de cette solidarité manifeste à l’endroit des populations dans le besoin d’assistance alimentaire, le plus grand de leurs soucis reste aujourd’hui le retour de la paix et la fin du blocus que les groupes armés terroristes leur ont imposé il y a des mois.

O.M

Source : Le SOFT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct