Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

RDC : Un avion de chasse atteint par une frappe de l’armée rwandaise

Les autorités rwandaises ont déclaré dans un communiqué avoir pris « des mesures défensives » lorsqu’un avion de chasse de la République démocratique du Congo a violé, mardi, son territoire.

« Aujourd’hui à 17h03, un Sukhoi-25 en provenance de la RD Congo a violé pour la troisième fois l’espace aérien rwandais. Des mesures défensives ont été prises. Le Rwanda demande à la RDC d’arrêter cette agression », a déclaré le gouvernement rwandais dans un communiqué émis par son porte-parole quelques minutes après l’incident.

Un avion de chasse de l’armée congolaise (#RDC) a été atteint par un tir cet après-midi près de la frontière avec le Rwanda. Il a atterri en catastrophe selon des témoins à #Goma. L’origine du tir demeure inconnue.

Dans l’après-midi, des images filmées par des habitants de Goma, ville frontalière avec le Rwanda, montrait un avion de chasse des forces armées congolaises effectuer des manoeuvres avant d’être atteint par un obus lumineux. Des éclats ont été ramassés à Goma et des images postées sur les réseaux sociaux.

L’appareil a atterri en catastrophe à l’aéroport international de Goma, des flammes s’échappant de ses réacteurs. Le service anti – incendie de la mission des Nations Unies (MONUSCO) à l’aéroport les a éteintes à l’atterrissage, peut-on voir sur des images.

Les autorités n’ont pas encore réagi officiellement.

Un officier général de l’armée congolaise ayant requis l’anonymat a dénoncé une « provocation » du Rwanda « car l’appareil n’a pas survolé le territoire rwandais. Il effectuait des manœuvres sur Goma ».

Les relations entre la RDC et le Rwanda se sont détériorées depuis la résurgence, fin 2021, de la rébellion du M23 (Mouvement du 23 Mars).

Le mouvement a mené de larges offensives dans la province du Nord-Kivu dont Goma est le chef- lieu jusqu’à s’emparer d’importantes localités.

Kinshasa, les Nations Unies, Les Etats-Unis, la France, la Belgique et d’autres pays occidentaux accusent le Rwanda de soutenir le M23. Kigali pour sa part accuse l’armée congolaise de collusion avec les rebelles hutus (FDLR) accusés de génocide au Rwanda (1994) et repliés dans l’est congolais.

AA/Kinshasa/Pascal Mulegwa

Source: https://www.aa.com.tr/fr

Leave a Reply

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct