Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Processus de paix : session inaugurale des activités des équipes régionales d’appui à la réconciliation nationale

L’hôtel Olympe a servi de cadre hier 24 octobre 2017, au lancement des activités de la Mission d’appui à la réconciliation nationale et les équipes régionales d’appui à la réconciliation.

accord paix pourparler reconciliation peuple un but foi mali

L’ouverture de cette session inaugurale était présidée par Mohamed El Moctar, ministre de la Réconciliation nationale, en présence du directeur des programmes du PNUD au Mali, ainsi que plusieurs personnalités.

Dans son intervention, Maley Diop, le directeur des programmes du PNUD a rappelé que cette mission est appelée à jouer un rôle important dans le dispositif du ministère de la Réconciliation nationale notamment dans la conduite de ses missions de formation, sensibilisation et promotion du dialogue, renforcement des capacités d’intervention des forces sociales dans la gestion des crises au niveau local, accompagnement dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. Le PNUD est un partenaire stratégique pour le Mali, lequel apporte aux institutions et organisations nationales des appuis multiformes notamment en vue de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

L’appui du PNUD au ministère de la Réconciliation nationale s’est manifesté dès le lendemain de la crise de 2013, avec déjà sous la transition, la mise en place d’un programme d’appui au renforcement de la cohésion sociale et la promotion du dialogue nationale. Après le retour à l’ordre constitutionnel, avec la création du ministère de la Réconciliation nationale, le PNUD a confirmé son accompagnement à ce département avec la mise à disposition d’une assistance technique, l’appui à l’élaboration du plan stratégique 2014-2017 ainsi que le financement d’importants projets de développement économique, social et culturel notamment dans les régions du Nord du Mali en vue de soutenir le processus de réconciliation nationale et de restauration de la cohésion sociale. « C’est donc en partenaire engagé que le PNUD participe à la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation des membres de la Mission d’appui à la réconciliation nationale. Cette activité de renforcement des capacités est inscrite au titre des activités du plan de travail 2017 du Projet de renforcement de la cohésion sociale et de promotion du dialogue. Nous procédons donc aujourd’hui au baptême d’un nouveau mécanisme dont le ministère s’est doté pour accomplir efficacement ses missions sur le terrain. C’est l’occasion pour nous de réitérer l’importance de cette structure qu’est la Mission d’appui à la réconciliation nationale, en particulier à travers ses équipes régionales, de s’engager de manière dynamique dans l’œuvre d’apaisement des tensions communautaires et intercommunautaires notamment dans la région Centre et le Delta intérieur de la vallée du Niger, où nous assistons à une recrudescence des conflits et de la propagation de l’extrémisme violent . Le PNUD suit avec beaucoup d’intérêts les efforts que déploie le gouvernement du Mali pour restaurer la paix et promouvoir la cohésion et la réconciliation entre tous ».

Pour le ministre Mohamed El Moctar,  « la construction de la réconciliation nationale n’est point une course de vitesse mais de fond.  Elle requiert de tous les acteurs endurance, abnégation, détermination, engagement de tous les instants. Pour sa part, le gouvernement est déterminé à mobiliser toutes les ressources humaines, financières afin de permettre aux Maliens et Maliennes de se parler, de retrouver l’harmonie entre toutes les communautés qui est du reste, un legs historique. Pour cela, le gouvernement bénéficie du soutien et de l’accompagnement de la communauté internationale à travers les organisations comme le PNUD, l’Union européenne et les coopérations bilatérales comme celle de la France, le PNUD, l’Allemagne, les Pays-Bas etc.

Cette cérémonie  consacre le démarrage des activités de la Mission d’appui et des équipes régionales. Certaines équipes comme celles de Gao, Ménaka, Tombouctou et Taoudénit sont installées. Le processus d’installation s’achèvera dans les prochains jours à Kayes, Sikasso, Ségou, Kidal et le district de Bamako.

Gaoussou Kanté

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct