Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nabintou Diakité : De retour avec un 3ème album de très belle facture !

Après “Na diara Minyé”, sorti en 1998/99 produit par le maestro Massambou Wélé Diallo, “Ma Ouléni” en 2004 sous le label MBD Production, une maison de disque du réalisateur d’émissions télé M’Baye Boubacar Diarra, l’artiste Nabintou Diakité vient de lancer “Dunia”, son 3è album produit par Bertin Coulibaly.

Nabintou Diakité est une grande dame de la musique malienne qui est sur scène depuis l’âge de 10 ans. Elle a fait ses premiers pas dans la chanson en tant que choriste aux côtés de sa cousine, la diva Oumou Sangaré, avec qui elle a parcouru le monde.

Le nouvel album de Nabintou dénommé “Dunia” comprend 10 chansons, à savoir Denko, Nani Nani, Diarabi, Naloma, Kalan, Marakaw, Djougouya, Madame Cissé, Yanonkalaya et Dounia. Ces morceaux évoquent les thématiques de la cruauté humaine, de la méchanceté gratuite, des coups de la vie, de l’amour, de l’éducation, de la santé et du leadership féminin.

Avant d’arriver là aujourd’hui, Nabintou a traversé un moment très difficile de sa vie selon elle car on la traitait de malade mentale. “Quand j’ai entendu que j’étais devenue folle, ça m’a choquée, mais dans la vie il faut s’attendre à tout. Depuis que je suis née, je n’ai jamais souffert d’une maladie chronique à plus forte raison de la folie. Les parents des fous n’ont pas voulu que leurs enfants deviennent fous, personne ne veut de cette maladie dans sa lignée”, s’alarme-t-elle.

S’agissant de la découverte de l’information, Nabintou Diakité dit l’avoir su à travers ses fans car elle se dit analphabète. “Je ne suis pas instruite, mais c’est un journaliste qui l’a publié et la nouvelle s’est répandue. C’est ainsi que mes fans ont acheté le journal et l’ont envoyé en Côte d’Ivoire où je me trouvais au moment des faits. J’ai aussi appris qu’il y avait une folle au centre psychiatrique de l’hôpital du Point G qui me ressemblait beaucoup à qui les gens rendaient visite”, déclare la cousine de la diva du Wassoulou.

Aux dires de Nabintou Diakité, elle n’a rien contre ledit journaliste et le commanditaire de l’article parce que, à l’en croire, il n’a pas agi seul. “Mon appui et ma force c’est Dieu, sinon je suis orpheline de père et de mère, mais cette fausse information a gâché ma vie parce que je ne pouvais plus sortir de la maison. Les gens me fuyaient, même maintenant certains se demandent si je suis guérie alors que je n’ai jamais été malade”, regrette Nabintou.

Nabintou ajoute qu’après s’être remise, elle a fait son retour sur la scène musicale avec le single “Simaya” qui signifie longévité avec l’aide de Yoro Diallo et le propriétaire de club Africa, Bertin Coulibaly, qui est désormais son époux.

Aujourd’hui, l’artiste chanteuse et auteur-compositeur revient sur scène en pleine forme. Nabintou Diakité met sur le marché son 3è album “Dunia” pour le plaisir de ses fans et de tous les mélomanes.                                                

 Marie DEMBELE

Source: Aujourd’hui-Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct