Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MULTIPLICATION DES ARRESTATIONS EXTRAJUDICIAIRES PAR LES AUTORITÉS : LE M5-RFP ENVISAGE DE VASTES CONCERTATIONS AVEC DES ORGANISATIONS POUR METTRE FIN AUX PRATIQUES “LIBERTICIDES”

Les leaders du Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) suivent de très près les faits et gestes des autorités de la Transition avec lesquelles ils ne sont pas en odeur de sainteté. Dans ce cadre, ils viennent de se prononcer sur les arrestations extrajudiciaires et l’attaque du village de Bounty.

Les défis sont tellement importants que les autorités de la Transition peinent à « décoller ».  Elles n’arrivent pas à imprimer leur marque afin de faire « bouger les lignes ».

Ce  qui incite les responsables du M5-RFP à réagir. Ceux-ci précisent qu’ils suivent  avec gravité l’évolution de la situation nationale caractérisée par des arrestations extrajudiciaires et le silence du Gouvernement sur la récente attaque aérienne du village de Bounty  ayant causé des pertes en vies humaines  dans le cercle de Douentza au centre du Mali. A travers un document qui porte la signature de Dr Choguel K. Maïga du Comité Stratégique du M5-RFP, les leaders de cette organisation précisent qu’à  l’issue de sa réunion du 5 janvier 2021, le M5-RFP a fait le constat de multiples arrestations extrajudiciaires auxquelles procèdent de plus en plus fréquemment les autorités de la Transition à travers différents services parmi lesquels la Direction Générale de la Sécurité d’Etat (DGSE) dont l’accès n’est autorisé ni aux avocats, ni aux défenseurs des droits humains ni même aux magistrats avant le bon vouloir des responsables dudit service. Les responsables du M5-RFP dont l’imam Mahmoud Dicko est l’autorité morale estiment que « la présentation ultérieure des personnes arrêtées ou détenues en dehors de toute procédure et délais légaux ne saurait en aucun cas ni justifier les méthodes employées, ni couvrir les graves violations de la loi et encore moins préserver les libertés et droits fondamentaux du citoyen énoncés dans la Constitution de la République du Mali et dans les Conventions internationales dûment ratifiées. Au regard de tout ce qui précède, le  M5-RFP condamne ces pratiques d’une autre époque qui tendent à se généraliser et à se banaliser ».

Vis-à-vis de certains comportements des (…)

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct