Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le ministre Yaya Sangaré expose négativement le Gouvernement sur Twitter.

S’il y a un média qu’affectionne notre ministre porte-parole du Gouvernement, c’est bien Twitter. Pas un jour ne passe sans que Yaya Sangaré ne fasse parler de lui et le plus souvent de façon négative.. Malgré les interpellations de la très bouillante twittosphère malienne, rien y est fait… Le ministre s’entête, une bourde après une autre…

 

Malheureusement, Twitter est un endroit où il n’est pas conseillé de gaffer… Combien de fois le répéter au ministre… Les dirigeants mondiaux, les hommes politiques, économiques, les grosses pointures des médias, tout le monde y est. C’est l’endroit choisi par notre ministre pour nous exposer aux yeux du monde et surtout exposer notre secret de polichinelle: notre médiocrité légendaire à tout les niveaux !!!

En plus, le ministre oublie peut-être que son compte n’est pas un compte personnel, même si c’est pas le compte officiel du Gouvernement, du moment où il y est décrit comme porte-parole du Gouvernement de la République, tout ce que le ministre y poste, est considéré comme engageant le Gouvernement.

La dernière aventure du ministre a été de publier une information non vérifiée, à la rigueur une fake news, relatant une attaque terroriste. Avec son culot habituel, le ministre avance même un bilan et tout ça, sans aucune vérification préalable . Comment un haut responsable gouvernemental ose se donner en spectacle à ce point sans prendre le soin de contacter les services compétents ?

Quelques instants après cet infortuné Tweet, le ministre reposte un démenti et se dédit sans une once de remord, encore moins une présentation d’excuse à son illustre audience !

La légèreté du traitement de cette information révèle au grand jour l’amateurisme qui régit la communication gouvernementale de façon générale et sur Twitter en particulier. Quel crédit donner encore à nos institutions qui se jettent elles-mêmes en pâture aux yeux de la toile mondiale ? Elle démontre également qu’au sommet, on communique à vue, sans aucune coordination entre les services concernés..

S’il y a un enseignement à tirer des ces aventures du ministre, c’est que Yaya aime Twitter, mais ça ne le réussit guère. Alors Monsieur le ministre, je vous suggère d’autres médias où on pourrait moins exposer nos mauvaises habitudes, la Radio Mali par exemple….

M. ASSORY

GAO – INFOS

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct