Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Enquête sur la justice malienne afrobarometre : Les citoyens ne font pas confiance à leur justice

« L’accès à la justice malienne est gravement compromis », c’est ce que souligne le rapport d’Afrobarometre publié jeudi passé. Il ressort dans cette enquête que la majorité des maliens ne font pas confiance à la justice malienne. Effectuée dans tous les pays de l’Afrique de l’Ouest, cette enquête démontre qu’au Mali la justice traditionnelle occupe une place importante. 1200 adultes maliens ont été sondés au cours de cette enquête réalisée entre 2014-2015.

maitre mamadou ismaila konate ministre justice garde sceaux

Selon cette enquête publiée le jeudi dernier seulement, 45% des citoyens font recours aux tribunaux pour le règlement des litiges. L’un des taux les plus bas de l’Afrique de l’Ouest selon ce document.

Ce rapport souligne aussi que plus de 52%  de la population malienne pensent que la police et les magistrats sont les plus corrompus de toutes les  institutions. Seulement 7% des citoyens maliens affirment avoir eu à faire avec le système judiciaire au cours des cinq années précédant l’enquête, indique le rapport.

Afrobarometre explique que les hommes sont deux fois plus susceptibles soit 9% d’avoir un contact avec les tribunaux que les femmes soit 4%. Les jeunes citoyens entre 18 et 25 ans, ceux qui résident dans des zones rurales, et ceux qui n’ont pas reçu d’éducation formelle ont des niveaux de contact plus bas avec la justice.

Selon Afrobarometre, 32% des personnes demandées préfèrent la justice traditionnelle à la justice formelle.  Ce rapport explique ce faible taux par la complexité du système judiciaire du Mali.

Hamadoun Hama Maiga

Par Le Démocrate

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct