Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Démission collective au sein du CASI : La descente aux enfers de Issa Kaou N’Djim

Le Club des Amis et Sympathisants de Issa Kaou N’ Djim a animé un point de presse le samedi 4 septembre, pas pour mener une activité, cette fois-ci, mais pour prendre l’opinion publique nationale à témoin d’une démission collective des membres du Club. Une descente aux enfers du numéro 10 des mouvements de contestation contre l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita et son régime.

En soutien à M. Mohamed Tangara, chargé à la communication du CASI, des membres du Club des Amis et Sympathisants de Monsieur Issa Kaou N’ Djim, ainsi que l’ACRT ont fait une démission collective, le samedi dernier. Les représentants Niono, Kita, Sikasso, Ségou, Mopti, Nioro du Sahel, les cinq commissions, à savoir cellule de communication, cellule féminine, commission des sages, la commission d’organisation  et la commission de réflexion ont pris à témoin la presse et l’huissier de justice pour se désolidariser de M. Issa Kaou N’djim et de toutes les actions qu’il posera dans l’avenir. « Désormais, tout acte que posera Issa Kaou N’djim ne nous engage pus », a indiqué l’ancien président du Club des Amis et Sympathisants de Monsieur Issa Kaou N’ Djim (CASI), Ibrahim Diawara en précisant que leur soutien reste indéfectible au processus de transition au Mali, mais indépendamment de la personne de Issa Kaou N’djim. Car selon lui, le soutien de la transition va dans l’intérêt du Mali et des Maliens.

Aziz Maïga, président du CASI du cercle de Niono, également représentant la région de Mopti, le secrétaire général de CASI Ségou Issa Cissé, le Secrétaire chargé de la communication et de l’information du CASI Sikasso et les femmes de N’Gabakoro ont, tour à tour, souligné que le CASI n’existe plus dans leur localité respective. Au-delà du club de soutien, certains ont également démissionné du ACRT Parti Faso Ka Wele, de Issa Kaou N’djim. C’est le cas de Mme Zeinab Diané, représente de Ngabakoro qui déclare qu’en plus d’elle et son mouvement de femmes, le doyen du parti et d’autres membres ont également démissionné du parti en solidarité à Mohamed Tangara. Selon le président Diawara, bien avant cette cérémonie, sur 34 membres du bureau exécutif, 28 avaient déjà démissionné. Tout en se félicitant pour les actions menées à travers le CASI, les membres démissionnaires ont manifesté leur soutien indéfectible à leur chargé de communication, M. Mohamed Tangara,  un membre qui s’est donné corps et âme, selon eux, pour la création et l’implantation de CASI partout au Mali.

Certainement lié à l’incarcération de Mohamed Tanagara, les démissionnaires ont, pour leur part, indiqué qu’ils ne rabaisseront pas à donner les détails de cette affaire. En tout cas, la cause ça ne ferait pas l’éloge de l’ancien numéro 10 du Mouvement du 5juin- Rassemblement des forces Patriotiques (M5-RFP). Il faut noter que cette démission collective est un autre indice de la descente aux enfers de Issa Kaou N’djim, surtout après la manifestation de la diaspora contre lui lors de sa dernière visite à l’étranger, notamment en France.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct