Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coupe du monde U19 de basket-ball : c’est déjà fini pour les Aiglons

Les Aiglons, médaillés d’argent à la Coupe du monde 2019 en Grèce, ne connaîtront pas la même sensation cette année.

 

Et pour cause, les protégés du technicien Alhadji Dicko ont été éliminés, dès le deuxième tour du Mondial, suite à leur défaite 86-52, hier face à la France. Il faut dire que les champions d’Afrique sont complètement passés à côté du sujet dans cette Coupe du monde, Lettonie 2021. En effet, en quatre sorties, la sélection nationale n’a enregistré aucune victoire, s’inclinant quatre fois face, respectivement à l’Australie (97-67), aux États-Unis (100-52), à la Turquie (58-54) et à la France (86-52).

Comment expliquer cette contreperformance, alors que le basket-ball de catégorie de notre pays est considéré, depuis plusieurs années, comme l’un des meilleurs et des plus enviés du continent africain ? à notre avis, il y a deux réponses : ou l’équipe n’avaitpas le même niveau que lors de la dernière campagne, ou elle a mal préparé le Mondial. La première hypothèse semble la plus plausible, si l’on se réfère aux propos tenus par le sélectionneur Alhadji Dicko la veille du départ de la délégation malienne en Lettonie. Le technicien avait, on s’en souvient, martelé que l’objectif visé cette année par le Mali était la couronne mondiale, ajoutant que ses joueurs «sont prêts et déterminés à conquérir le trophée de la Coupe du monde».

Il avait également dit que l’effectif est au grand complet et que la plupart des cadres évoluent au haut niveau en Europe et aux états-Unis et que ce vécu international des jeunes était un atout important.

Le technicien malien avait visiblement surestimé la valeur de son effectif et, malheureusement pour lui, la réalité du terrain a parlé. Non seulement ses joueurs sont tombés dès le deuxième tour et pires, ils n’ont engrangé aucun succès, en quatre sorties. Disons-le sans détours, Lettonie 2021 a été un échec pour le Mali et il faut déjà oublier cette campagne.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct