Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

COUP DE TONNERRE : M5RFP annonce un grand rassemblement pour le 4 juin prochain

Au moment où la liste du nouveau gouvernement est attendue, le Comité stratégique du M5-RFP vient de créer la surprise avec l’annonce d’un grand rassemblement, le vendredi 4 juin prochain, à la place de l’Indépendance de Bamako.

Selon les leaders de ce mouvement contestataire, cette mobilisation, partie prenante de leur programme d’activités, s’inscrit surtout dans le cadre de la « rectification » du -processus de transition afin de créer les conditions d’une Refondation totale du Mali, figurent un grand rassemblement à la place de l’Indépendance, le vendredi 4 juin prochain. En effet, dans le cadre du dialogue social, le Président de la transition,  Bah N’Daw, a reçu en audience, le jeudi 06 mai, au Palais de Koulouba, une délégation du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), conduite par son président, Dr Choguel Kokala Maiga.

Lors de cette rencontre, le président du M5-RFP lui a fait part de leurs exigences déclinées en 10 mesures qui, selon lui, s’inscrivent dans le cadre de la « rectification » du processus de transition afin de créer les conditions d’une refondation totale du Mali.
« Il s’agit de la lutte implacable contre la corruption, la réduction du train de vie de l’Etat, la transparence et la redevabilité à tous les niveaux ; la mise en œuvre de véritables poursuites judiciaires contre les commanditaires, auteurs et complices des tueries et exactions contre les victimes de la crise ; l’audit du patrimoine immobilier de l’Etat et des Collectivités territoriales ainsi que des ressources publiques allouées à certains départements ministériels, services stratégiques et projets de développement ; l’organisation des Assises nationales pour la refondation devant aboutir à un large consensus national sur les grandes préoccupations de la Nation ainsi qu’à la conclusion d’un Pacte national de stabilité sociale, sécuritaire et de croissance, afin d’obtenir une trêve globale (politique, sécuritaire, syndicale, sociale et économique, etc.) et créer un climat d’apaisement, de sérénité, de confiance mutuelle ; cette stabilité permettra de consacrer les énergies et les ressources de la Nation à la lutte contre le terrorisme et à la conduite consensuelle dans la paix des réformes politiques et institutionnelles nécessaires à la Refondation du Mali ».
« Le M5-RFP exige aussi la révision consensuelle et inclusive de la Constitution, dans le respect de son article 118 ; la relecture de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, conformément aux recommandations unanimes de nombreux foras, après une évaluation des six (6) années de tentatives d’application, et dans le respect des principes fondamentaux d’unité nationale, d’intégrité du territoire national, de souveraineté de l’Etat et de la forme républicaine et laïque de l’Etat ; la mise en place d’un organe unique de gestion des élections tel que réclamé unanimement par la classe politique et la société civile ; la dissolution du gouvernement et de l’actuel Conseil National de Transition et son remplacement par un organe plus respectueux de la Loi et plus légitime ».
Si le gouvernement a démissionné conformément à la volonté du Président de la Transition de former une équipe inclusive, l’entrée du M5-RFP dans le gouvernement de Moctar Ouane II a fait couler beaucoup d’encres et de salives.
Suite aux échanges avec le Premier ministre pour une éventuelle entrée du mouvement dans le gouvernement, le M5-RFP a été très clair :

« Avant toute réponse au Premier ministre, nous avons estimé devoir revenir à vous pour demander des garanties claires, vérifiables et un chronogramme précis sur l’acceptation et la mise en œuvre diligente de l’ensemble des mesures qui vous ont été soumises et qui, seules, permettront aujourd’hui la refondation de notre pays », précise le communiqué.
Comme cela ne suffit pas, et en guise de protestation contre les autorités de la transition, le M5-RFP se propose d’organiser un grand rassemblement à la place de l’Indépendance, le vendredi 4 juin prochain. Avant cette date, il prévoit des mobilisations dans les différentes Communes du District de Bamako. Lire la suite sur aumali…

 

Affaire à suivre…

  1. Doumbia

Source: l’indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct