Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Berge de Kalaban-Coro : les « six » tombent

Presqu’ au même moment, le major Ibrahim Sanou de la Brigade territoriale de Kalaba-coro mettait le grappin sur une bande de six malfrats spécialisés dans le vol et le braquage à main armée.

Ces malfaiteurs avaient dans leur viseur des motos et des téléphones portables et sévissaient sur la berge du fleuve. Une fois qu’ils localisaient une victime potentielle, ils l’approchaient, et sous la menace d’armes blanches, ils s’emparaient du bien de leurs victimes.

Selon nos sources, ces bandits avaient des préférences pour les armes blanches par ce que les fusils font du bruit, susceptible de faire échouer leurs opérations. Ainsi, ils étaient obligés d’approcher leurs victimes pour les surprendre en les menaçant avec leurs armes blanches.

Lorsqu’ils sont tombés entre les mains des pandores, ce fut le soulagement du côté des populations qui ne dormaient plus que d’un seul œil. La semaine dernière, le glas a sonné pour les « six », lorsque le major Sanou et ses hommes ont effectué une descente surprise dans leur repaire sur la berge de Kalaban-Coro. Mais avant, ils avaient sollicité une totale collaboration des populations, afin de débarrasser le coin de ces malfrats d’une autre race. Ensuite, dans la discrétion la plus totale, les gendarmes sont descendus sur la berge.

Dans la foulée, ils ont mis la main sur K. K dit « Ladji ou Dassa ». Connu pour être un pratiquant inconditionnel d’arts martiaux, en dépit de son physique imposant, et de toutes ses techniques de défense, son interpellation n’a pas posé de problèmes aux gendarmes. Facilement, ils l’ont conduit dans leurs locaux pour audition.

En pareille, les pandores ont réquisitionné leur logis où ils ont mis la main sur plusieurs engins à deux roues à provenance douteuse et une certaine quantité d’armes blanches. Les preuves étaient suffisantes pour mettre les « Six » à la disposition du Tribunal de grande instance de la Commune V afin d’être jugés conformément à la loi.

Tamba CAMARA

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct