Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Au cours d’un Meeting à Koutiala, le 19 août dernier: Des cotonculteurs de la C-SCPC apportent leur soutien à la Transition dans » sa lutte contre la corruption «

Des cotonculteurs ont, au cours d’un meeting tenu le 19 août dernier, à Koutiala, annoncé  leur soutien aux autorités de la Transition. Cela, dans leur lutte contre la corruption et la délinquance financière.

 

Le président de la Confédération des Sociétés des Producteurs de coton ( C-SCPC) Bakary Koné accompagné des présidents de trois fédérations régionales, s’est rendu,  le 19 août dernier, à Koutiala où un meeting s’est déroulé le même jour. Sa « visite de prise de contact » visait aussi à appeler les paysans à soutenir les autorités de la Transition.

Au cours d’un meeting ayant rassemblé, selon ses organisateurs, plus de 20.000 coton-culteurs, la Confédération des Sociétés des Producteurs de coton ( C-SCPC) a officiellement apporté son  » soutien à la Transition engagée dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière « .

» Le président de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs du Coton Bakary Koné et les coton-culteurs soutiennent la réussite de la Transition dirigée par Assimi Goïta « , pouvait-on lire sur les banderoles. Selon ce même Bakary Koné, la lutte contre la corruption et la délinquance financière est une composante essentielle de la politique de bonne gouvernance du président de la Transition.

» Le colonel Assimi Goïta a décidé d’ouvrir tous les dossiers de corruption et d’atteintes aux biens publics, en souffrance au Pôle économique « , a-t-il rappelé aussi la nécessité d’ » assainir le secteur de la contonculture au Mali « .

» Vu que tous les problèmes du monde du coton se trouvent dans la mauvaise gouvernance, ce nouveau bureau s’engage dans la dynamique d’assainir le réseau coopératif pour l’avenir du monde paysan de façon générale « , a promis Fadiala Coulibaly, Responsable financier et administratif de la C-SCPC.

Les prémices de cet  » assainissement  » seraient visibles puisque, selon M. Coulibaly, ayant dénoncé à l’époque les malversations financières au sein de la Confédération, a retrouvé ses fonctions. Il avait été  » licencié « , indique-t-il, par l’ancien président de la Confédération, Bakary Togola.

Ce meeting intervient dans un contexte où le dossier de détournement des ristournes devrait être au niveau de la Cour d’appel pour la prochaine Cour d’assises. Il survient aussi au moment où la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs du Coton semble être éclaboussée par un autre soupçon de détournement de plus  de 18 milliards FCFA.

Le nouveau président de la Confédération a, en outre, salué les autorités qui ont fixé le prix du coton graine à 280 FCFA/Kg et subventionné l’engrais.

Des responsables politiques et administratifs ainsi des notabilités de Koutiala et environs ont pris part à ce meeting. Il a été sanctionné par une visite de courtoisie dans la famille du  Djamanatigui de Koutiala,  feu Sidiki Ouattara.

MSC

Source: l’Indépendant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct