Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ziyara de Therno Hamady Woro à Niayiria: le message de paix de Me Tall

Le président du Congrès national d’initiative démocratique (CNID-FYT), Me Mountaga TALL, descendant d’El hadj Oumar TALL, non moins ministre de la Communication et des nouvelles Technologies, Porte-parole du gouvernement, était, le vendredi dernier, l’invité d’honneur de la 12e édition de la Ziyara de Therno Hamady Woro, couplée à l’inauguration de la nouvelle mosquée de Niayiria, dans la commune rurale de Sagalo, cercle de Kénièba, un village peul, à moins de 30 km de la Guinée (Fouta), à accès très difficile et sans réseaux téléphoniques.

mountaga tall cnid fasso yiriwanton depute avocat

La forte délégation du CNID comprenait outre son président, Me TALL, des membres du Comité directeur ; la présidente du Mouvement des femmes, SIDIBE Fadima TALL ; le président du mouvement des jeunes, Mahamoud TOURE.
À l’accueil, on notait entre autres, la présence d’El hadj Aboubacar BALDE, président du Haut conseil islamique de Kéniéba ; de Therno Aboubacar SOW, grand marabout venu spécialement de la Guinée voisine pour l’événement ; le sous-préfet de Sagalo, avec résidence à Faraba, Mamoutou SANGARE ; une foule de fidèles musulmans venus de toutes les localités voisines.
On y notait également la présence de deux maires du cercle de Bafoulabé ; les maires des Faraba et de Krougoto, etc.
La délégation a été accueillie depuis Faraba, chef-lieu de l’ex-arrondissement, situé sur la route Kita-Kénièba, par le sous-préfet, et le maire CNID de la commune de Sagalo, Alfousseiny DIALLO, hôte de la délégation.
Le cortège a fait plus de 2 heures pour parcourir les 45 km séparant Faraba et Sagado (tronçon routier très accidenté : cotes, cours d’eau, bas-fond, etc.) avant de continuer sur Niayiria, site des deux événements : Ziyara et inauguration de la mosquée.

Les honneurs à Me TALL
À Niayiria, les honneurs ont été rendus à Me TALL, non seulement en sa qualité de président du CNID FYT, mais surtout en tant que descendant d’Elhadj Oumar TALL, par une foule immense, à majorité marabout, qui attendait la délégation.
Au nom des musulmans du cercle de Kéniéba, El hadj Aboubacar BALDE a remercié et félicité Me Mountaga TALL pour avoir effectué ce déplacement, purement religieux.
Aussi, a-t-il rappelé, Me TALL fait partie des hommes à qui Dieu en a fait à la fois des leaders politiques et religieux.
Par ailleurs, a-t-il soutenu, sa venue est uniquement motivée pour la cause divine, son amour pour l’islam, la solidarité et la fraternité avec les fidèles musulmans.
« TALL, TALL, TALL, nous vous saluons, nous vous respectons ; nous vous faisons des bénédictions ; nous vous demandons de nous faire des bénédictions », a-t-il déclaré.
Quant à Alfousseiny DIALLO, maire CNID de la commune rurale de Sagalo, hôte de la délégation CNID, il a fait l’historique de la Ziyara, avant de situer l’événement dans son contexte.
M. Alfousseiny DIALLO a expliqué que depuis qu’il avait 7 ans, il participe à la Ziyara organisée dans une localité, à travers la lecture du saint Coran et des bénédictions pour eux-mêmes, pour la zone et pour tout le Mali. Cela bien avant la mort de Therno Hamady Woro.
Maintenant après le décès de ce dernier, rappelle le maire, son grand-frère lui a dit de ne pas laisser le champ du vieux sans le cultiver. Ainsi, ils ont organisé la 1re Ziyara de Therno Hamady Woro à Faraba, dans le village natal du saint homme qui, a-t-il noté, partait apprendre le Coran à Niayiria. Mais dans les secrets du Bon Dieu, ils ont compris que si la Ziyara restait à Faraba, elle aurait peu de chance de prospérer.
Alors, ils ont décidé de l’organiser désormais là où il repose le saint homme. Aujourd’hui, ils sont au 12e anniversaire de son Ziyara.
« J’ai dédié mon mandat de maire à l’organisation de la Ziyara dans les villages de la commune pour la lecture du saint Coran et faire des prières et des bénédictions pour la paix et pour le Mali », dira le maire talibé.
Pour lui, cette Ziyara est celle de Cheick Oumar TALL, car ils sont tous ses talibés. Certes, elle est organisée à l’honneur de Therno Hamady Woro, mais qui est lui-même talibé de Cheick Oumar Tall. En effet, a-t-il expliqué, Therno Wilo est venu avec Therno Dady qui est venu avec Therno Alfousseiny.
« Tous sont venus avec Cheick Oumar. Et nous sommes tous des talibés de Therno Alfousseiny qui est lui aussi talibé de Cheick Oumar TALL », a-t-il expliqué.
Aussi, a-t-il précisé : « nous sommes des Torodos, nos parents ont quitté le Fouta ; couru derrière Cheick Oumar TALL, se sont battus, ils sont morts et ont fait tout pour que l’islam soit répandu dans le monde. Si aujourd’hui, nous organisons des soirées sans les Ziyaras, on aurait trahi notre leader Cheick Oumar TALL. C’est pour cela, chaque jour, chaque nuit, nous attachons les ceintures pour que le combat pour l’islam qu’il nous a laissé soit gagné. Si nous perdons ce combat qu’allons-nous devenir ? Qui serons-nous ? », s’est-il interrogé.

Le message de paix
Quant à Me TALL, il a placé cette mission dans le cadre des activités du parti CNID-FYT visant à magnifier les efforts inlassables consentis par un des leurs : le maire Alfousseiny DIALLO.
Il a profité de l’occasion pour lancer un message de paix, ce dont notre pays, éprouvé depuis quelque temps, en a fortement besoin.
A son avis, tous les efforts aujourd’hui tendant à ramener la paix au Mali, à créer la concorde et la fraternité entre les Maliens, toutes les contributions sont requises.
« Il y a celles du gouvernement qui créent aujourd’hui toutes les conditions pour que les Maliens se retrouvent. La dernière illustration en cours est la Conférence d’entente nationale. Mais il n’y a pas que cela, en plus de ces efforts, il y a ceux de nos forces de défense et de sécurité qui font ce qu’elles peuvent aujourd’hui pour ramener la sécurité et la paix. Mais nous sommes une vieille nation, une vieille culture. Nous sommes, un pays qui croit en Dieu. Nous sommes un pays où la religion compte beaucoup. Parmi les contributions dont nous avons besoin, il y a celles de nos chefs religieux », a souligné Me TALL.
Pour lui, il s’agit de faire savoir tous les enjeux de la question et leur demander lors des grands rassemblements de diffuser auprès des fidèles le message de paix et de fraternité dont nous avons besoin.
« C’est pour cette raison, partout où les Maliens se rassemblent, il faut leur dire prions pour la paix dans notre pays ; prions pour la fraternité ».
Et Me TALL de préciser : « Notre présence ici, procède de la diffusion de ce message, surtout qu’aujourd’hui, il y a la Conférence d’entente nationale à Bamako, dont les recommandations, au-delà de cette commune, seront relayées dans toute la zone ».
La cérémonie s’est poursuivie par la lecture du saint Coran intégralement 27 fois ; des bénédictions et la prière collective inaugurale du vendredi dans la nouvelle mosquée.
Suite aux désagréments subis par tous les membres de la délégation (impossibilité de communiquer par téléphone, pour absence du réseau téléphonique dans la zone, Me TALL, ministre en charge de la question, a promis de s’investir personnellement pour résoudre ce problème.
Me TALL et sa délégation se sont rendus à Kénièba-ville où ils ont rencontré les responsables de la section CNID et rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la localité.

Par Sékou CAMARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct