Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Vulgarisation de la loi électorale du 17 octobre 2017 : Le réseau APEM et la division des affaires électorales de la Minusma s’engagent

L’initiative de la vulgarisation de la loi électorale du 17 octobre 2017 du Réseau Ong d’appui au processus électoral au Mali (Réseau APEM) en partenariat avec la division des affaires électorales de la Minusma, à travers des sessions de formation à Bamako et dans les régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni et Ménaka, participe à façonner des électeurs et électrices aux choix éclairés. Et cela pour des élections transparentes, fiables, crédibles et apaisées.

 dramane diarra procureur projet reseau apem conference

Après la session de vulgarisation de la loi électorale du 17 octobre 2017, organisée à Bamako le 19 juin dernier à l’Escalade Gourmande, le Réseau Apem et la division des affaires électorales de la Minusma mettent le cap sur les régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni et Ménaka.

En effet, l’éducation des populations, leur adhésion et leur participation aux processus électoraux et démocratiques, sont des exigences, sans lesquelles un régime politique ne saurait être véritablement démocratique. C’est pourquoi, le Réseau APEM et la division des affaires électorales de la Minusma l’ont bien compris, à travers le présent projet de vulgarisation de la loi électorale du 17 octobre 2017, qui a fait l’objet de controverses à l’occasion des élections communales du 20 novembre 2016, soit un mois après sa promulgation.

Jusqu’à ce jour, aucune action d’envergure n’a concerné la popularisation de cette loi, qui régira aussi la série d’élections annoncées pour le reste de l’année 2017 et courant l’année 2018. Toutes choses qui fondent et motivent la présente initiative, qui concernera, outre le District de Bamako, les régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni et Ménaka.

Cependant, par la magie des ondes des radios, des Maliens des régions non couvertes par le projet ainsi que des Maliens de tous les continents auront les échos des actions du réseau Apem à travers des débats radiophoniques synchronisés dans toutes les localités concernées par le projet. En plus de l’exposé sur la loi électorale  dans ses composantes et innovations majeures, un exposé sur les techniques d’animation de groupe permettra aux participants de relayer les connaissances procurées par les sessions à d’autres personnes dont ils répondent.

Lors de la cérémonie d’ouverture de la session de Bamako, le 19 juin dernier, le président du Réseau Apem, Dramane Diarra, a remercié les autorités qui n’ont ménagé aucun effort pour participer à cette initiative. Il a également remercié les partis politiques, les organisations de la société civile pour leur participation à la session.

 

Diango COULIBALY

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct