Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Voici un enseignant de Konséguéla qui est à son 30e mois sans salaire !

Moussa Coulibaly est ce professeur d’anglais au second cycle de Tempéla dans la Commune rurale de Konséguéla, cercle de Koutiala. Il a signé un contrat à durée indéterminée avec le Conseil de cercle de Koutiala 2006 et tout se passait bien entre les parties jusqu’en 2014, année à laquelle la loi n°2012-007 du 7 février 2012 portant code des collectivités territoriales, a reçu son application effective.

examens concours obtention diplome etude def baccalaureat bac eleve etudiant classe ecole

C’est cette loi qui a retiré la gestion de l’enseignement fondamental au Conseil de cercle pour la confier aux Mairies.

Sur instruction du gouverneur de Sikasso à l’époque, le Conseil de cercle de Koutiala a tout de même continuer à payer Moussa Coulibaly jusqu’au mois de juin 2014. A partir de cette date, la Mairie de Konséguéla devrait prendre la relève puisqu’ayant bénéficié du transfert du fonds ITES.

Sauf que le maire, Sidiki Ziéba Mallé, ne l’a pas entendu de cette oreille. Ce fut un niet catégorique de sa part. Pourquoi ? Allez savoir. Les démarches entreprises par la victime pour être mise dans ses droits par la Mairie ont été vaines.

Moussa Coulibaly est allé donc se confier à l’inspection du travail de Sikasso, laquelle a saisi le tribunal du travail de Koutiala en 2015. Au cours de son audience publique ordinaire du 6 juin 2016, le tribunal du travail de Koutiala a condamné la Mairie de Konséguéla au paiement d’arriérés de salaire qui s’élèvent à deux millions cinq cent trente sept mille cinq cent soixante huit francs CFA (2 537 568 FCFA).

Au lieu de payer cette somme au pauvre enseignant, la Mairie a trouvé le malin plaisir de faire appel à Bamako.

Ce jugement est attendu ce 5 janvier 2017. En attendant, Moussa Coulibaly continue avec son calvaire.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct