Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Visite du ministre Bathily à Fana: la reconnaissance d’un député RPM

Le ministre ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et des affaires foncières, Mohamed Ali Bathily était, jeudi dernier, à Fana. Accompagné des élus du cercle de Dioïla, le ministre voulait s’enquérir de l’état d’avancement du projet de construction de 100 logements sociaux initié par l’ONG Alfarouk. D’un coût de 1,6 milliard F CFA, ce projet s’inscrit dans le cadre de la volonté affichée de l’ONG Alfarouk d’accompagner les politiques de solidarités à l’endroit des nécessiteux mises en place par les plus hautes autorités du pays.

mohamed ali bathily ministre affaire fonciere apm

Déjà très actif dans le domaine humanitaire, l’ONG Alfarouk s’est engagée à faire loger des personnes en situation difficile, dans le cercle Dioïla, en les offrant gratuitement des logements sociaux. À Fana, la construction de 100 logements sociaux de type F3, en cours, rentre dans ce cadre. Le chantier a été visité jeudi dernier par le ministre de tutelle en présence des députés de l’Assemblée nation, dont le questeur, Mamadou DIARRASSOUBA.
Selon l’architecte, Amadou Issa TOURE, chef de chantier, le taux d’avancement des travaux est estimé à 16 % pour un délai consommé de 20 %. Il s’est engagé à terminer le chantier d’ici au mois d’octobre prochain.

Dans le vestibule
Membre de la délégation ministérielle, l’honorable Yiri KEÏTA, a, de son côté, tenu à saluer les autorités administratives, politiques et traditionnelles de la ville. Selon lui, à l’annonce de ce programme des logements sociaux à la sous-préfecture de Fana beaucoup de gens n’y croyaient pas. Aujourd’hui, le projet est devenu une réalité à la grande satisfaction de ses initiateurs.
« Nous sommes satisfaits du niveau de réalisation de ces logements que certains croyaient comme étant une simple annonce politique », s’est réjoui l’honorable KEÏTA.
Il a expliqué qu’aucun litige n’était signalé autour de ce chantier. Le seul bémol, l’absence de titre foncier par les services du domaine. Malgré cette insuffisance, il s’est réjoui de l’esprit de compréhension du ministre BATHILY, qui a autorisé la poursuite des travaux, en attend la délivrance de documents administratifs nécessaires.
À l’actif du ministre Bathily, l’honorable député a salué la réduction des vols de bétail à Fana, grâce à l’implication du ministre.
Au nom de tous les paysans, et en mon nom propre, il a tenu à remercier la présence du ministre BATHILY dans un lieu aussi symbolique que le vestibule du chef de village de Fana.
Au passage, il a tenu à saluer la bonne collaboration entre les élus de la localité et le ministre BATHILY.
« C’est la preuve que Bathily est un ministre très mobilisé et engagé pour la défense des bonnes causes », a flatté l’honorable KEÏTA.
Pour lui, Fana est aujourd’hui une localité très privilégiée, en matière de logements sociaux. Car à côté du programme étatique, qui est en train de construire près de 100 logements, l’ONG Alfarouk initie un autre projet de 100 logements dans la même ville, s’est-il réjoui.
« Cela montre que le président IBK et l’ensemble des membres du gouvernement sont attachés au cercle de Dioïla », s’est-il enorgueilli.
C’est pourquoi il a invité les populations à rester unies dans la cohésion et l’entente et la solidarité.

Les éloges du député
Pour sa part, l’honorable Mamadou DIARRASSOUBA, élu à Dioïla a joint sa voix à celle du chef de village de Fana pour saluer et remercier également le ministre BATHILY qui aurait pu dire que le projet empiète sur la réserve foncière de la ville.
Pour ses nombreux services rendus, l’élu de cette localité a indiqué que le ministre Bathily était le bienvenu dans le Banico.
« De Fana à Massigui, en passant par Dioïla, Béléco, Banco, le ministre Bathily est le bienvenu partout », a clamé l’honorable DIARRASSOUBA.
Avant d’ajouter : « Nous partageons les idéaux que le ministre Bathily défend, à savoir, la justice, le développement et la quiétude sociale. Aujourd’hui, on a plus que jamais besoin de lui. Je me réjouis du soutien qu’il apporte au président IBK. C’est ça mon combat ».
L’élu de Dioïla, Mamadou DIARRASSOUBA, a affirmé devant sa base que si tous ministres travaillaient comme BATHILY, le pays se porterait beaucoup mieux.
Avant de terminer, il s’est réjoui des 8 hectares supplémentaires que le ministère des Domaines a accordés gratuitement à l’ONG Alfarouk pour abriter le site de ses logements sociaux.
Le président de l’ONG Alfarouk, Ibrahim KONTAO, a indiqué que ce projet intervient dans le cadre de l’élan de solidarité initié par les plus hautes autorités en faveur de nécessiteux.
« Notre volonté est de pouvoir accompagner les politiques de solidarités mises en place par les plus hautes autorités du pays », a-t-il dit.
Selon M. M KONTAO, l’accès à un toit constitue une préoccupation majeure pour bon nombre de familles dans nos villes. C’est pourquoi pour atténuer la souffrance des ménages, il a démarché ses partenaires pour la réalisation de ce projet de 100 logements de types F3.

Le partenariat public/privé
Au terme de cette visite, le chef du département de l’Habitat, Mohamed Ali BATHILY, s’est dit animé d’un sentiment de fierté : « D’abord, c’est une impression de bonheur. On est heureux quand une organisation non gouvernementale arrive par ses propres moyens ou par ses relations, à offrir 100 logements à des personnes sans ressources.
Nous nous acheminons bientôt vers le mois de solidarité et c’est une preuve éloquente de cette solidarité, un souci de patriotisme avéré.
C’est donc heureux que nous soyons ici avec l’allégeance du député Diarrassouba, avec la disponibilité totale des autorités, à la fois, administratives et municipales de Fana ».
En rappelant la politique de logement prônée par le gouvernement, le ministre BATHILY a souligné le contexte de l’annonce de 50 000 logements pour son quinquennat. En effet, le ministre a spécifié que tous ces projets rentraient dans ce cadre. L’État fait ce qu’il peut faire, mais en même temps, il reste un facilitateur, à travers des politiques favorables à l’investissement et à la construction de logement par des entreprises privées.
« Nous nous y attelons. Bientôt, et les gens vont être surpris, parce que cette politique, elle va marcher. Le chef de l’État avait raison », a-t-il soutenu.
Selon lui, l’initiative de Alfarouk doit servir d’exemple pour les autres fils du pays.
« On doit pouvoir s’entendre et conjuguer nos efforts pour notre propre développement. Sur ce chantier, des entreprises maliennes qui y travaillent et emploient plus e 155 personnes essentiellement recrutées sur place à Fana.
Notre souci aujourd’hui, c’est le développement de ce pays. Nous ne devons pas perdre nos efforts dans des faux débats qui ne nous avanceront en rien », a asséné le ministre BATHILY.
« Personne ne viendra faire ce travail à notre place. Pour cela, nous devons nous donner la main », a-t-il conseillé.
Bâti sur une superficie de 7 hectares, le projet prévoit également, une école, un centre de santé, une mosquée, un château d’eau, un centre de formation, entre autres, etc.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct