Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Vers la création d’un bloc de soutien du locataire de Koulouba pour 2018 : Boubèye de l’ASMA, Tiéman de l’UDD, Oumar I. Touré de l’APR et Ibrahim Bocar Bah de l’UM-RDA soutiendront IBK dès le premier tour

De sources informées, des responsables politiques majeurs de la convention des partis de la majorité présidentielle (CMP) sont actuellement pied d’œuvrent  et travaille d’arrache-pied  afin de constituer un bloc de soutien à la candidature  d’IBK à l’élection présidentielle de 2018. N’ayant pas pu rallier l’ADEMA-PASJ à cette cause, ces stratèges politiques ambitionnent de tout mettre en œuvre pour faire triompher IBK dès le premier tour de ce scrutin. Pourront-ils gagner ce pari difficile à tenir 

emmanuel macron president francais abdoulaye diop ministre affaires etrangeres soumeylou boubeye maiga presidence malienne tieman hubert coulibaly

C’est ainsi que le président de l’Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP), Soumeylou Boubèye Maïga, non moins ministre Secrétaire général de la présidence est à la manœuvre pour convaincre d’autres leaders de la majorité présidentielle de surseoir à toute velléité de candidature pour soutenir IBK.

Selon nos sources, le leader de l’ASMA a déjà convaincu le président de l’Union pour la démocratie et la développement (UDD), Tiéman Hubert Coulibaly, non moins ministre de l’Administration territoriale à renoncer à toute candidature de son parti afin d’épauler celle d’IBK dès le premier de la présidentielle de juillet-aout prochain. D’autres chefs de partis membres de la majorité présidentielle comme Oumar Ibrahim Touré e l’Alliance pour la République (APR) et Ibrahim Bocar Bah de l’Union malienne du Rassemblement démocratique africain (UM-RDA Faso Jigi) sont dans cette dynamique. Faut-il rappeler que ces deux dernières personnalités sont respectivement ministre Commissaire à la Sécurité alimentaire et Conseiller spécial du président de la république ?

Selon nos informations, ce travail de sape, de persuasion et de sensibilisation se poursuit dans les officines politiques proches du puissant stratège politique de Secrétaire général de la présidence, Soumeylou Boubèye Maïga. La convention pour la démocratie sociale (CDS-Mogotigui) de Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise, un autre Conseiller spécial du chef de l’Etat, pourrait rapidement rejoindre cette « coalition pour la victoire d’IBK dès le premier tour ». Et certaines formations politiques de moindre envergure sont déjà acquises à la cause de cette renonciation de candidature pour épauler la candidature du président sortant. C’est le cas du MIRIA du Pr Mamadou Kassa Traoré, du RDS du Pr Younouss Hamèye Dicko, du MODEC de Konimba Sidibé, du PS Yellen Kura d’Amadou Koïta….

Certains partis de la majorité présidentielle sont encore hésitants à adhérer à cette coalition de désistement. Il s’agit, apprend-on, de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM) de Housseinou Amion Guindo dit Poulo, non moins ministre des Sports, le Congrès national d’initiative démocratique (CNID Faso Yiriwa Ton) de Me Mountaga Tall et le Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) du Dr Choguel Kokalla Maïga. Il semble que ces formations politiques plaident pour de « nouvelles offres politiques » pour s’engager dans cette coalition. Celles devraient se décrypter à l’aune du prochain remaniement gouvernemental.

A noter que même si l’ADEMA-PASJ a opté pour présenter sa candidature face à IBK dès le premier tour, il est probable que certains hauts cadres du parti de l’abeille pourraient surfer sur ce soutien discret à a candidature d’IBK.

Mais, ce pari de faire remporter la prochaine élection présidentielle (dès le premier tour)ne sera pas facile à gagner quand on sait que des ténors comme Soumaïla Cissé de l’URD, non moins chef de file de l’opposition, Modibé Sidibé des FARE Anka Wuli, Aliou Boubacar Diallo de l’ADP-Maliba et d’autres néophytes comme Modibo Koné, Kalifa Sanogo, tous deux ex-patrons de la CMDT, sans compter l’ex-Secrétaire général de l’UIT, Hamadoun Touré seront dans la course. Délicate équation de renouvellement du bail de Koulouba pour IBK !

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct