Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Une rançon de 3.5 millions € payée à Al-Qaïda pour libérer l’otage Stephen McGown

Stephen McGown, le banquier britannique/sud-africain détenu par d’Al-Qaïda au Mali pendant six ans a été libéré après le paiement d’une rançon de 3,5 millions d’euros ( 4,2 millions de dollars) , selon une information du New York Times ( NYT)

Stephen McGown banquier britannique otage Al Qaïda

Stephen McGown a été kidnappé à Tombouctou en 2011 lors d’un voyage en moto à travers le continent. Il envisageait de s’installer en Afrique du Sud, où il détient également la citoyenneté. McGown a été libéré le 29 juillet, mais cette information a été gardée secrète . Ceux qui tentaient de négocier sa liberté ont mis l’accent sur sa citoyenneté sud-africaine, craignant que sa nationalité britannique ne complique sa libération.

Le paiement de rançon pour sa libération a été gardée sous silence jusqu’à la publication d’un article par le New York Times jeudi soir. Dans sa publication le New York Times a cité un ex-fonctionnaire européen du renseignement qui a indiqué qu’une rançon de 3,5 millions d’euros avait été payée.

La source a affirmé que le groupe humanitaire sud-africain, « The Gift of the Givers » avait arrangé le paiement de la rançon, avec l’aide d’un agent du service de renseignement français. Selon la source du NYT , c’était une opération gérée par les services de renseignement sud-africains et français.

Le fondateur « The Gift of the Givers », Dr Imtiaz Sooliman, a déclaré jeudi soir qu’il n’avait pas la moindre idée sur l’information publiée par le NYT

“Les Français n’ont pas été impliqués dans les négociations pour la libération de McGown depuis deux ans parce que nous leur avions prévenu qu’Al-Qaeda les considérait comme ses ennemis et cela aurait menacé les négociations”, a déclaré Sooliman.

Il convient de noter que le paiement des rançons demeure la principale source de revenu pour les groupes jihadistes. Cela, en plus du trafic de drogue et celui des armes.

Avec intellivoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct