Un Nigérien aurait été tué par le Mujao à Tamakouta

BAMAKO – Un vendeur de parfums nigérien aurait été tué jeudi à Tamakouta, localité située à 75 km de la ville d’Ansongo dans la région de Gao au nord-est du Mali, par des combattants du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (Mujao), mouvement islamiste terroriste, a-t-on appris jeudi de sources locales.islamistes mujao gao

Ce Nigérien d’environ 45 ans “a été attaqué par des éléments du Mujao, au motif qu’il a refusé de répondre à leur interpellation”, a affirmé un commerçant d’Ansongo.

C’est à la suite des altercations qu’ils lui ont tiré une balle au pied, puis à la poitrine, avant de l’amener hors du marché de Tamakouta, pour le déchiqueter”, a-t-il déclaré, affirmant que les militaires maliens et nigériens en poste à Ansongo en ont été informés.

Selon ce commerçant ayant pris part à la foire hebdomadaire de Tamakouta, les combattants du Mujao “reprochent à ce Nigérien le fait que le Niger est le premier pays africain à intervenir contre eux dans le nord du Mali”.

L’agression du Nigérien en question a été confirmée par un des adjoints du maire de la ville d’Ansongo.

“Après l’avoir sérieusement frappé quand il a commencé à vendre ses parfums, les combattants du Mujao ont amené le même Nigérien, mais je ne sais pas s’il est mort”, a déclaré l’élu local.

Source: Xinhua

4 thoughts on “Un Nigérien aurait été tué par le Mujao à Tamakouta”

Comments are closed.