Le Front National Démocratique (NDF) a mis en garde l’Ambassadeur de la France au Nigéria, M. Jérôme Pasquier, pour qu’il cesse de saper les efforts de lutte contre le terrorisme, a rapporté the NationIl a déclaré que les commentaires de l’ambassadeur selon lesquels le Nigéria n’en faisait pas assez dans la lutte contre le terrorisme étaient provocateurs.

Lors d’une conférence samedi à Abuja, le secrétaire général du NDF, le Dr Abdulkadir Bolaji, a déclaré que le français avait outrepassé sa liberté en incitant les Nigérians contre le gouvernement fédéral.

Bolaji a décrit les affirmations de Pasquier comme une attaque contre les Nigérians, sachant en particulier le rôle joué par la France dans la crise dans le nord-est.

Le NDF a déclaré que l’ambassadeur de France au Nigeria devrait retirer ses déclarations et présenter ses excuses au gouvernement fédéral et au peuple nigérian.

Il a déclaré: «Le Nigéria est conscient des stratagèmes en coulisse que la France a mis en place dans le nord-est. Le Nigéria connaît l’intérêt de la France pour les réserves de pétrole brut du bassin du lac Tchad. Elle est soupçonné d’utiliser certains éléments douteux au Niger et dans d’autres pays voisins pour priver le Nigéria de cette ressource naturelle »

«La France devrait plutôt se demander dans quelle mesure elle peut contribuer à mettre fin à l’insurrection de Boko Haram au Nigéria, ses anciennes colonies supportant ainsi directement le poids de toute crise au Nigéria. La France n’en a pas. Elle n’a jamais publié de déclaration publique condamnant les atrocités de Boko Haram au Nigéria, probablement parce qu’elle est excité par le sang versé.

«Le Nigéria souhaite lancer un appel à l’ONU, à l’Union européenne (UE), à l’Union africaine (UA) et à la communauté mondiale pour enquêter sur le terrorisme de Boko Haram qui sévit au Nigéria et dans la République du Niger. La France ne peut pas être aussi gentille en offrant un conseil, alors qu’elle ne fait rien pour aider le pays à démanteler les barrières de Boko Haram du Nigeria au Niger.

«Le Nigéria peut accepter n’importe quelle poubelle de pays étrangers. Mais cela ne doit pas se transformer en moquerie du caractère sacré de l’État nigérian comme le fait l’ambassadeur de France……«…… Chercher à faire échouer les efforts de l’État nigérian pour lutter contre le terrorisme est la pire chose que la France aurait jamais dû envisager. C’est condamnable et inacceptable »,