Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tenenkou : Les enfants privés d’école

Dans l’Académie de Mopti, 115 écoles sur 665 n’ont pas pu ouvrir leurs portes. Depuis l’année dernière, les attaques des groupes terroristes liés à Aqmi, Ançar Eddine ou au Front de libération du Macina se sont multipliées contre les symboles de l’Etat malien, écoles comprises.

eau potable assainissement robinet forage pompe ong Alfarouk

“Les jihadistes ont menacé les directeurs d’écoles leur interdisant d’ouvrir les écoles. Et également, nous avons des conseillers pédagogiques qui ont été assassinés”, explique Amadou Dégueni, directeur de l’Académie de Mopti.

Le cercle de Ténenkou est le plus touché, 80 % des établissements sont fermés, notamment en brousse, ajoute Amadou Dégueni : “Ténenkou, qui est au cœur même du delta intérieur, a pu ouvrir parce que les forces de l’ordre sont présentes à Ténenkou. Sinon ailleurs, dans les autres communes, sur les onze écoles, ne sont fonctionnelles que trois. Il n’y a pas de force de l’ordre là-bas. Les autorités, les collectivités ne sont souvent plus présentes. Donc les enseignants craignant pour leur vie se sont repliés vers les grandes villes”.

La rédaction

Source : l’indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct