Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Suite de la visite du chef de l’Etat en Arabie Saoudite : MOMENT FORT DE SPIRITUALITE ET ANNONCES DE PROJETS IMPORTANTS POUR LE MALI

A Médine, la délégation présidentielle a participé, dans la Sainte mosquée du Prophète (PSL), à une séance de prières au cours de laquelle beaucoup de bénédictions ont été faites pour la paix et la stabilité au Mali. A Djeddah, le président de la BID a annoncé le financement prochain de plusieurs chantiers d’envergure dans notre pays

roi salmane ben abdelaziz al royaume saoud arabie saoudite ibrahim boubacar keita ibk chef etat malien visite

Au 4ème jour de sa visite officielle en Arabie Saoudite, sur invitation du roi Salman Bin Abdul Aziz Al Saoud, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, et la forte délégation qui l’accompagne, sont arrivés, mercredi soir à Médine, en provenance de Riyad.  Dans la ville sainte, la délégation présidentielle a pris part à une séance de prières; un moment fort de spiritualité auquel ont participé nombre de personnalités, notamment le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Omar Hass Diallo, le président du Haut conseil islamique, Mahmoud Dicko, l’imam de la grande mosquée de Bamako, Koké Kallé, celui de Tombouctou, Abdrahamane Ben Assayouti.

Le chef de l’Etat a prié le Magreb et l’Isba dans la Sainte mosquée du Prophète Mohamed (PSL). A sa demande, le grand imam de la mosquée de Médine, Ali Abdrahamane Al Houzfy, a fait des bénédictions pour le Mali et pour le repos éternel de l’âme de tous les militaires tombés sur le champ d’honneur, particulièrement ceux de Ghourmas Rharous. Donnant ses impressions, le président du Haut conseil islamique a exprimé sa très grande joie d’avoir partagé, avec le président de la République, cette prière dans la Sainte mosquée du Prophète (PSL). « Nous avons eu le privilège non seulement de prier, mais de venir nous recueillir sur la tombe du Prophète Mohamed (PSL).

Nous avons ensuite eu un entretien avec le grand imam, le doyen des imams de cette Sainte mosquée qui a fait beaucoup de bénédictions pour le Mali, pour que notre pays retrouve la paix, la quiétude, la concorde et la réconciliation. C’est avec une grande joie que nous avons accompli ce devoir religieux. Nous souhaitons que les prières que nous avons faites ici contribuent à faire en sorte qu’il y ait la stabilité et la paix dans notre pays », a déclaré Mahmoud Dicko.

Le président de la République et sa délégation étaient hier à Djeddah, une autre étape importante de cette visite officielle. Ibrahim Boubacar Kéïta a été accueilli par des officiels, avant de s’installer au palais des hôtes. Le chef de l’Etat a, ensuite, reçu en audience le vice-président de la Banque islamique de développement (BID), Dr Ahmed Tiktik. A sa sortie d’audience, celui-ci a jugé bon le niveau de la coopération qui lie la BID à notre pays. « Nous avons un portefeuille actif de 500 millions de dollars pour des projets dans des domaines divers (agriculture, éducation, transport).

J’ai eu à échanger avec le président de la République sur tous ces projets et nous comptons travailler également davantage pour pouvoir renforcer le processus de paix dans le pays », a  indiqué Dr Ahmed Tiktik. Il a précisé qu’un futur projet visera les élèves et les enfants qui ne sont pas scolarisés. Pour ce projet, la BID entend contribuer à hauteur de 50 millions de dollars, et le Qatar à 40 millions de dollars. Il y a aussi des projets de construction d’un pont à Bamako et d’une centrale de production d’électricité d’une capacité de 100 mégawatts. « Nous entendons construire l’aéroport de Kidal, la route Sevaré-Gao et la route qui relie Kidal à la frontière algérienne », a annoncé le patron de la BID. La deuxième personnalité à être reçue par le chef de l’Etat était le secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), Dr Yousef Al Othaimeer. A l’issue de la rencontre, il a affirmé avoir dit au président Kéita que l’organisation continuera son soutien au Mali dans tous les domaines, surtout dans la lutte contre le terrorisme. « J’ai informé le président que l’OCI est totalement contre le terrorisme.

L’islam est une religion de paix. Notre organisation condamne et continuera à fustiger toutes les actions terroristes au Mali », a indiqué Dr Yousef Al Othaimeer. « Le rôle des Ulémas au Mali est très important. Il faut qu’ils condamnent toujours le terrorisme. J’ai été très heureux de constater la présence des Ulémas dans la délégation. Le président m’a informé sur les détails de la Conférence d’entente nationale. Ce sont de bonnes nouvelles. Nous espérons que les résultats de cette conference vont aboutir à une stabilité au Mali », a-t-il souhaité.

Envoyés spéciaux
Massa SIDIBE
Oumar DIOP

Le chef de l’Etat , Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience le vice président de la Banque islamique de développement (BID), le Dr Ahmed Tiktik.

 

Source: essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct