Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Soutien à la révision constitutionnelle: les arguments de la plateforme « AWO A BE KE »

Le Carrefour des jeunes a abrité, le samedi 29 juillet, le lancement des activités de la Plateforme ‘’Awo a bè kè’’ en faveur de la révision constitutionnelle.

referendum revision constitution manifestation marche ansonna oui rpm

C’était sous l’égide du président de la Plateforme, Abdramane KELY, en présence des responsables et militants des 44 associations membres.
Selon Abdramane KELY, des jeunes soucieux de l’avenir du pays, après avoir constaté dans les médias et sur les réseaux sociaux des propos indignes de l’image du Mali, ont décidé de sortir de l’inaction pour mettre en place la Plateforme ‘’ Awo a bè kè’’.
M KELY a déploré qu’avec cette révision constitutionnelle, des concitoyens qualifient des élus, des ministres et même le Président de la République de tous les sales noms du monde.
Face à tout ce qui se dit, les jeunes de la Plateforme ‘’Awo a bè kè’’, par la voix de son président, se demandent réellement si tous les Maliens se battent pour la même Constitution ou s’il y a d’autres intérêts cachés dernière cette affaire de révision. Pour eux, aucun intérêt personnel ne doit être privilégié au détriment de l’intérêt suprême de la nation.
Pour le président de la Plateforme, la solution n’est pas d’inciter à une révolte sociale infondée, ni de mettre fin à une démocratie durement acquise, mais plutôt d’œuvrer pour assurer la paix durable entre tous les Maliens.
A son avis, c’est ce triste constat qui a motivé leur Plateforme à s’engager dans la sensibilisation et dans la mobilisation auprès des Maliens autour d’un seul idéal à savoir : La souveraineté du peuple.
Pour sa part, le vice-président de la Plateforme ‘’Awo a bè kè’’, le Dr Issiaka SIDIBE, a affirmé qu’après 25 années de démocratie, avec un coup d’Etat enregistré, il est plus qu’une nécessité de procéder à une révision constitutionnelle pour prendre en compte certains éléments de l’évolution.
Aussi, a-t-il soutenu, sachant que notre pays a donné son engagement dans l’accord d’Alger, et considérant que le texte de révision constitutionnelle précise que tout candidat à l’élection présidentielle doit être de nationalité malienne d’origine et jouir de ses droits civique et politique, ceux-ci sont des motivations de soutien au projet.
Par ailleurs, il a salué le fait que dans le nouveau texte, la Cour des comptes, qui est une innovation de taille, sera chargée de faire des rapports annuels publics non seulement sur le président de la République, mais aussi sur le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale, le président du Sénat.
Après avoir évoqué beaucoup de points salutaires dans le texte, le Dr Issiaka SIDIBE dira que ce texte une fois voté sera la meilleure Constitution pour notre pays.
En tout cas, face à l’échec de la solution militaire pour ramener la paix dans notre pays, a-t-il soutenu, leur Plateforme est déterminée à soutenir le Président IBK pour l’aboutissement de cette solution démocratique à travers le vote d’une nouvelle Constitution.
La Plateforme ‘’Awo a bè kè’’ a félicité le président de la République pour son esprit de sagesse en acceptant de reporter le référendum pour permettre de faire des corrections au niveau de l’Assemblée nationale et donner le temps à une large sensibilisation sur le contenu du texte.
Les conférenciers ont fait savoir aux opposants que la solution n’est pas de procéder à des propagandes malsaines et mensongères, à l’amalgame, ainsi qu’à des incitations à la violence et à l’atteinte à l’ordre public. Pour la Plateforme ‘’Awo a bè kè’’, la solution est de laisser les populations faire le choix librement entre le Oui et le Non pour renforcer notre démocratie et fortifier la cohésion sociale autour des valeurs de la Nation. C’est cela la démocratie qui se définit comme étant le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple, notent les responsables de la Plateforme
« Awo a bè kè ».

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct