Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Soudan du Sud: Amnesty dénonce l’augmentation vertigineuse du prix des visas

Il fallait oser. Alors que le gouvernement sud-soudanais a décrété l’état de famine et que le pays est plongé en pleine crise humanitaire, Juba vient de multiplier par cent le prix des visas pour les travailleurs, dont les humanitaires. Des visas qui pourraient coûter jusqu’à dix mille dollars par an. Ou comment se faire de l’argent sur une crise que l’on a soit même contribué à créer. Amnesty International s’indigne haut et fort.

armee soudanaise sud soldats militaires

Pour Elizabeth Deng chercheuse pour le Soudan du Sud à Amnesty, « il est vraiment difficile de comprendre les raisons qui ont amené le gouvernement à multiplier jusqu’à cent fois le prix des visas pour les travailleurs. Pour nous c’est assez choquant, en particulier le fait que cette annonce survient après que les autorités aient décrété l’état de famine dans certaines parties du pays. C’est aussi assez ridicule de la part de ce gouvernement d’essayer de faire des profits sur une crise humanitaire qu’il a – dans un large mesure – contribué lui-même à créer ».

Selon la chercheuse, le gouvernement a participé à la commission de crimes de guerre, et ce sont ces crimes de guerre, comme les pillages, les destructions de biens appartenant aux populations civiles, de nourriture, le pillage de cheptels, l’incendie volontaire des réserves de nourriture, « ce sont ces actes qui ont contribué à créer la situation de famine. Donc d’un côté le gouvernement génère une crise, et de l’autre, il essaye de récolter de l’argent sur l’intervention humanitaire. C’est très malheureux ».

Source: RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct