Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sotelma: passage de témoin réussi

Après 4 ans de bons et loyaux services à la tête de Malitel, Mohamed MORCHID, avec des investissements d’environ 260 milliards FCFA, et à la clé des offres en continu, au cours de la période concernée, mérite bien sa réputation de celui qui a impulsé le management dans la société.

sotelma malitel logo

Son successeur est connu. Il s’agit d’Abdel Aziz BIDDINE à qui il a passé le témoin, jeudi dernier, au cours d’une cérémonie pleine d’émotions, dans un hôtel de la place. C’était en présence du ministre de l’Économie numérique et de la Communication, Harouna Modibo TOURE ; du PCA de Malitel, l’ancien ministre Ousmane THIAM ; du président du patronat malien, Mamadou Sinsin COULIBALY ; de représentants de banques partenaires de la place ; de collaborateurs…
Le nouveau DG, M. BIDDINE, n’est pas un inconnu de la famille Maroc Télécom où il a occupé des responsabilités importantes : 15 ans comme Responsable technique de la région de Casa ; 2 ans comme Directeur client ; 11 ans comme Directeur commercial. Il mérite bien la confiance placée en lui, avec un pedigree aussi huppé
Au cours de la cérémonie d’adieux, le PCA, Ousmane THIAM, a fait savoir que parler de célébration est peu indiqué, mais qu’il s’agit de consacrer quelques moments à Mohamed MORCHID. Louant les mérites du DG sortant, il a dit : « par vos efforts, vous avez multiplié les résultats de la société par 4 dans un environnement difficile du fait de la crise sécuritaire et institutionnelle. Donc la contribution de la société à l’État a autant multiplié en termes de dividendes. »
M. THIAM a souhaité la bienvenue au nouveau ministre ainsi qu’au nouveau DG.
Mohamed MORCHID a introduit ses propos en mettant en relief qu’il y a un temps pour tout : un temps pour venir et un temps pour partir. Pour lui, c’est le moment de partir, après 4 ans de présence. Un moment d’autant plus difficile pour lui qu’il doit quitter des collègues, des gens qui lui ont témoigné leur attachement… « C’est avec un pincement au cœur que je dis au revoir », a-t-il fait savoir.
La satisfaction, pour lui, se trouve au niveau de la société qui assure une couverture de plus de 80% du territoire national, détient plus de 40% de parts du marché, propose de nouvelles offres. Il a cité, entre autres, ADSL qui permet une connexion à haut débit stable, rapide. Il note que Malitel procède encore une fois à un doublement gratuit de tous les débits ADSL. La SOTELMA/MALITEL a été, le premier opérateur téléphonique à offrir la 3G dans les trois régions du Nord du Mali.
Le patron sortant n’a pas manqué de rappeler des investissements de l’ordre de 260 milliards FCFA, au cours des 4 dernières années.
Malitel est également présente à toutes les activités socioéconomiques : dons de forages ; aide à des structures de santé, à des centres qui s’occupent des enfants défavorisés.
M. MORCHID a souligné la collaboration fructueuse avec le Comité olympique national.
« Malitel est une famille », a rappelé M. MORCHID qui y a souhaité la bienvenue à son successeur. Il regagne le siège du groupe Maroc Télécom à Rabat.
Abdel Aziz BIDDINE s’est dit honoré d’être nommé à la tête de Malitel. Il a exprimé sa joie et sa motivation de venir au Mali très connu pour son accueil et son attachement au Maroc et aux Marocains.
« Je me sens déjà en famille », a-t-il révélé, sentant les signes d’amitié, de considération et de professionnalisme des travailleurs de Malitel.
Parlant de son prédécesseur, M. BIDDINE a déclaré : « MORCHID a porté haut les couleurs de l’entreprise ; il a placé la barre très haute. Mais je sais qu’avec la collaboration, l’appui de l’administration nous relèverons le défi. Nous allons développer davantage, continuer sur le chemin en innovant, en offrant de meilleures qualités de services ».
Après ces assurances, place aux témoignages poignants de la présidente des femmes de la SOTELMA, Fatimata TRAORE ; du chef département qualité, Boubacar SACKO ; du secrétaire général de Malitel, Sidi Mohamed DEMBELE ; du vice-président du Comité national olympique et sportif du Mali, Tidiani NIAMBELE. Tous reconnaissent au partant un homme de grand cœur, dont le soutien moral, financier n’a jamais fait défaut ; un homme particulièrement sensible aux enfants, aux femmes de la boîte.
S’il a fait souffrir par moment, c’est pour la bonne cause. Avec lui, on travaille sous pression, a souligné le responsable département qualité, M. SACKO.
Cela, tandis que le plus proche collaborateur du DG, le secrétaire général, Sidi Mohamed DEMBELE, rappelait le travail extraordinaire qu’il a abattu dans un contexte difficile : insécurité, putsch, identification des clients, avec chaque fois en ligne de mire d’atteindre les objectifs fixés.
« C’est avec la SOTELMA que le sport malien s’est doté d’une colonne vertébrale » s’est contenté de reconnaître M. NIAMBELE à qui les mots manquaient pour qualifier l’excellente qualité de la collaboration qui date de 2010.
Le ministre de l’Économie numérique et de la communication a fait savoir que c’est avec beaucoup de regrets qu’il prend la parole. Et pour cause, à sa nomination, il était satisfait à la perspective de travailler avec M. MORCHID connu en d’autres circonstances. Il a déchanté, sur ce plan, avec cette nomination.
Toutefois, il lui a transmis et hommages du Gouvernement et assuré le nouveau DG de tout le soutien nécessaire de la part des autorités nationales.

Par Bertin DAKOUO

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct