Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Solidarité aux victimes des inondations : Des maires introduisent des noms fictifs pour leur compte.

Après les tristes scènes d’inondations que la capitale malienne avait connues, avec des blessés, des sinistrés et des morts, ce 27 Mai 2019, certaines victimes des inondations de Bamako accuseraient des responsables du gouvernorat et de la mairie du District de Bamako.

Ces victimes dénoncent une complicité de quelques mairies d’avoir augmenté la liste des sinistrés afin de bénéficier des avantages accordés par le pouvoir. Le chef de l’Etat aurait offert une assistance financière de 20 millions et certaines ONG ont apporté des vivres.
« Des élus, dans des mairies, ont ajouté des noms sur la liste des victimes des inondations. Ce sont des noms fictifs et qui n’existent » se révolte une victime qui s’est confiée à notre rédaction.

Ce serait grave que ces élus soient aussi insensibles et malhonnêtes en dépit de leurs responsabilités criminelles liées à l’attribution des parcelles, au non ramassage des ordures et à fautes qui ne sauraient être impunies.

Source: Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct