Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Soit disant assises des femmes pour la paix : l’occasion mise à profit pour humilier la partie… : La Plateforme « An tè, A Banna » exige la démission du ministre Oumou Touré

Suite à l’exhibition du drapeau de l’Azawad aux soi-disant assises des femmes pour la paix à Bamako, la Plateforme « An tè, A Banna » exige la démission du ministre de la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Madame Traoré Oumou Touré…

 

Le samedi 25 novembre 2017, le ministère de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, de Mme Traoré Oumou Touré, a organisé une rencontre nommée ‘’assises des femmes pour la paix au Mali’’, à travers laquelle, elle a tout simplement humilié la patrie. Comment a-t-elle pu accepter que des femmes avec le drapeau de l’AZAWAD accèdent à la salle. Pis, comment a-t-elle accepté de poser ferment en photo avec ses provocatrices.

Indigné et furieux par cet état de fait, le Collectif des Associations de la Plateforme AN TE A BANA a produit un communiqué datant du mercredi 29 novembre 2017 pour dénoncer ce qu’il qualifie de « violation de la constitution malienne du 25 février 1992».

Le collectif condamne avec la dernière vigueur « un tel comportement assimilable à une complicité avec des individus de mauvaise foi, dont l’objectif affiché est la partition de notre pays ». À cet effet, le Collectif AN TE A BANA exige du gouvernement l’éviction sans délai de Madame TRAORÉ Oumou TOURE.

« Aussi le Collectif dénonce l’attitude de Madame le Ministre qui n’a montré aucune gêne face à ce manque de respect pour notre Peuple et cette violation de notre constitution, mais au contraire visiblement s’en réjouissait. », précise le communiqué du collectif Antè A Banna.

Par ailleurs, les femmes de AN TE A BANA ont adressé une demande d’audience au ministre de la promotion de la femme pour qu’elle s’explique. « Nous les femmes du collectif des associations de la plateforme AN TÉ A BANA, avons décidé d’adresser une demande d’audience au ministre de la promotion de la femme suite à la présence des femmes portant le drapeau de l’Azawad lors d’une cérémonie officielle au mémorial Modibo Keita. Nous estimons que cet acte est une provocation de trop », précisé Mme Kadidia Fofana de AN TE A BANA.

KANTAO Drissa

Par Le Confident

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct