Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sinistre à Yirimadio : Des kiosques en face du 26-Mars ravagés par un incendie

incendie artisanat bamako

Bamako a connu hier un nouvel incendie majeur. Le sinistre est survenu à Yirimadio, en face du stade de 26-Mars, aux environs de 9 h. Informés, les sapeurs-pompiers et policiers se sont promptement rendus sur le terrain, mais cela n’a pas empêché la flamme de ravager les contenus de tous les kiosques installés sur le site.

 

Après Hamdallaye, c’est Yirimadio qui a été frappé hier par la série d’incendies qui ravagent des équipements collectifs. La présence des pompiers sur les lieux du drame n’a pu empêcher la flamme de consumer toutes les marchandises se trouvant dans les kiosques installés aux abords du stade du 26-Mars.

On pouvait constater sous les cendres fumantes des morceaux d’habits, de pneus, de pièces détachées moto, des bouteilles d’essence, des restes de bois, etc. Toutes choses qui confirmaient que la “place” était un espace de vente de friperies, d’essence, de collage de pneu et de négoces de pièces de rechange des motos.

Le chef de garde d’incendie de Sogoniko, Alpha Diop, a déploré des dégâts matériels lors de cette tragédie. Il a assuré les populations qu’une enquête sera ouverte pour déterminer la cause du sinistre. “Il n’y a pas de pertes en vies humaines, mais il y a beaucoup de dégâts matériels”, a-t-il précisé. Tout en ajoutant que l’origine de cet incendie sera située après l’ouverture d’une enquête.

Les propriétaires des kiosques ont été immédiatement conduits au commissariat du 13e arrondissement de Yirimadio pour les besoins de leurs dépositions.

Une fois de plus, le manque de matériels a été constaté lors de l’intervention des soldats du feu. “Après qu’ils aient été informés, les sapeurs-pompiers n’avaient pris qu’une vingtaine de minutes pour se rendre sur le lieu. Mais en pleine intervention pour éteindre le feu, les soldats du feu sont tombés en panne d’eau. Il a fallu trois aller-retour pour maîtriser définitivement le feu”, nous a dit un témoin.

Les autorités sont encore interpellées pour un meilleur équipement des soldats du feu pour des interventions à la hauteur des attentes de la population.

Zié Mamadou Koné, stagiaire

Source : l’indicateur du renouveau

Leave a Reply

Be the First to Comment!

Notify of
avatar

wpDiscuz
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct