Sexe à Bamako: Un locataire enceinte la fille de son bailleur et s’évapore dans la nature

Dame Oumou, la trentaine, n’est pas tellement belle, mais a tout ce qu’il faut pour baver les cœurs des hommes amateurs. Après un premier mariage raté d’où sont issues deux filles, elle rencontre il y a de cela six ans M. Doucouré. Un mariage où ne naîtra pas un enfant. Les deux vivaient en toute quiétude leur vie de couple comme tous bons musulmans avec les deux filles de dame Oumou. 
Il y avait tellement d’harmonie que nul ne pouvait imaginer, une seule fois, que les deux filles sont le fruit d’un premier mariage de la femme. Mais tout allait basculer, lorsqu’un jour, un certain Abdoulaye de nationalité nigérienne, gentleman homme d’affaires, la trentaine et célibataire sans enfant, débarque dans la même maison pour y occuper deux chambres à coucher un salon loués par le propriétaire qui est le mari de la dame Oumou.
Pourtant, M. Doucouré, a bien hésité avant de louer cet appartement à un célibataire. Il pensait à ses deux filles qui vivent dans la maison. Mais suite aux conseils de son épouse, il a cédé et c’est ainsi que le loup a pu entrer dans la bergerie.
Le célibataire qui réussit à merveille dans ses affaires, possède deux grosses cylindrées. Il jouit également d’une ertaine sympathie des habitants du quartier et surtout des jeunes à qui il offre très souvent des paquets de thé. Il a pratiquement tout pour séduire les filles du quartier. Dans un premier temps, le brave Abdoulaye a réussi à «croustiller» la première fille du propriétaire sans être inquiété. Il en prit l’habitude et tout se passait tard dans la nuit, lorsque tous les autres occupants de la maison étaient dans les bras de Morphée. Mais c’est la seconde fille qui va lui causer des ennuis comme les arrêtes dans la gorge d’un chien. En effet, son tout premier passage s’est soldé par une grossesse. C’est l’apparition des premiers signes, notamment les vomissements, qui ont poussé le père à demander à sa femme d’amener sa fille dans un centre de santé. Après consultation, le diagnostic confirme une grossesse de deux mois.
Cuisinée par ses parents, la fille n’ira par quatre chemins pour dévoiler le nom de l’auteur. Il s’agit bel et bien du locataire, Abdoulaye. Furieux, le propriétaire traite son épouse de tous les maux en l’accusant d’avoir accepté l’homme d’affaires non marié dans la maison. Puis, il va prendre son fusil de chasse pour monter la garde devant le portail, guettant ainsi l’arrivée de son locataire indélicat. Arrivé à hauteur de la maison, le chaud lapin constate la présence de l’homme armé devant le portail et comprend ce qui l’attend. D’un coup de volant habile, il fait brusquement demi-tour pour se fondre dans la nature depuis plus d’une semaine. Affaire à suivre.
Destin GNIMADI