Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sénégal: Un diplomate libyen au cœur d’un trafic de migrants

L’ambassade de la Lybie au Sénégal est frappée d’un trafic scandaleux de migrant. En effet, un des employés de l’ambassade est au cœur d’un réseau international de traite de migrant.

C’est le chef du bureau des enquêtes auprès du Procureur général de Tripoli qui a fait la révélation, Al-Siddiq Al-Sour. Tout est parti en novembre 2017, lorsque la chaîne Cnn montrait un marché d’esclaves en Lybie. Ce qui a ouvert la brèche d’une enquête internationale. 

Une enquête ouverte par le Parquet de Tripoli

En faisant la révélation, Al-Siddiq Al-Sour ne s’est pas perdu dans les détails. Il a néanmoins indiqué que les enquêtes ont été ouvertes par le Parquet de Tripoli. Selon Libération, qui donne l’information, Tripoli a été en collaboration avec l’Italie, ce qui a permis de neutraliser le réseau.

En même que l’employé de l’ambassade de la Libye au Sénégal, plusieurs autres diplomates en poste dans d’autres ambassades sont également sur la liste rouge de l’enquête. En outre, des membres de service de sécurité et autres responsables de camps de détention sont également indexés.

Des Sénégalais rapatriés de la Libye

En novembre dernier, la chaîne Cnn avait diffusé une vidéo de vente aux enchères d’humains en Libye. Ils étaient vendus entre 500 et 700 dinars libyens (moins de 300.000 francs CFA). Quelques mois après, en février, le Sénégal a procédé à un rapatriement volontaire de 163 migrants. Ils ont ensuite fait l’objet d’un suivi pour leur faciliter la réintégration dans leurs localités d’origine.

 

afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct