Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

SEMAINE DE LA SECURITE ROUTIERE : Courtoisie à l’égard des personnes handicapées

Instituée en 2011, la Journée nationale de la courtoisie sur la route est un cadre de sensibilisation, de formation et d’information pour le changement de comportement. Cette année, elle met en avant la protection des personnes handicapées. Une annonce faite le 17 décembre à la Maison des aînés.

passage pieton circulation routiere voie anaser

Le respect envers les personnes handicapées dans la circulation routière est un devoir élémentaire. Mais, dans la pratique, ce geste humaniste et solidaire n’est pas toujours observé par les usagers de la route.

C’est pour sensibiliser sur la question que l’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser) a focalisé la présente formation à l’intention des personnes à mobilité réduite (handicapées).

La prise en compte de la situation des personnes handicapées dans la circulation dénotait l’intérêt que le gouvernement accorde à l’amélioration de leurs conditions de vie, a indiqué Mamadou Sidiki Konaté, le directeur général de l’Anaser. Les accidents de la circulation constituent un problème crucial et contribuent à augmenter le nombre de personnes handicapées, a-t-il déclaré.

La courtoisie sur la route et dans la conduite exige de nous la connaissance des règles du code de la route qui nous enseignent le respect de l’autre, qu’il soit conducteur ou non, a-t-il poursuivi.

Le DG de l’Anaser a invité les usagers de la route à une solidarité agissante à l’égard des personnes handicapées pour que celles-ci ne se sentent plus discriminées dans la circulation routière.

Pour rendre effective cette intégration, des préalables s’imposent comme le respect et l’accompagnement des personnes en situation de handicap sur la route conformément à une vertu cardinale de notre société, a-t-il souligné.

L’Anaser multipliera tout au long de l’année la sensibilisation pour atteindre son objectif qui consiste en la réduction sensible du nombre d’accidents de la route, a promis le directeur général de l’Agence nationale pour la sécurité routière.

Selon des statistiques, notre pays compte plus de 2,2 millions de personnes handicapées, soit 15 % de sa population. Ces personnes sont victimes de stigmatisation et sont vulnérables aux accidents de la circulation.

Le thème de cette année 2016 est les porteurs d’uniforme et le défi de la sécurité routière. Il s’agira de renforcer les capacités de ceux qui sécurisent la route pour qu’ils contribuent à promouvoir le port du casque de protection, à mieux remplir et acheminer les fiches Baac, à assurer un traitement diligent des amendes forfaitaires de la sécurité routière.

La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants de la Fédération malienne des associations de personnes handicapées et des acteurs concernés.

Alassane Cissé

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct