Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sécurité biométrique : Cissé technologie livrera les premières cartes en juin 2018

La nouvelle a été annoncée lors d’un point de presse ce samedi 09 septembre 2017 par Boubacar Touré, ingénieur en informatique et électronique à la société Cissé technologie. L’occasion était bonne pour le jeune informaticien de revenir sur l’acceptation du prix proposé par le ministre de la sécurité et de la protection civile. La société Cissé Technologie et son partenaire Imprimerie Nationale Française ont donné leur quitus sur le prix proposé par le gouvernement malien qui est de 6000FCFA par carte. Ce marché de la carte d’identité sécurisée (CNIS) couplée à l’assurance Maladie est biométrique et comprend tous les éléments de sécurité fiduciaires définis dans les spécifications de la CEDEAO destinés à limiter les risques de falsification ou de contrefaçon. L’informaticien de la boîte M. Touré précise que la CNIS malienne comporte également une partie électronique répondant aux normes internationales et régionales de la CEDEAO pouvant faire évoluer la carte vers de nouveaux services.En principe, les premières cartes seront distribuées dès le mois de juin 2018 après le démarrage du projet en janvier 2018. Il permet de créer des emplois selon Boubacar Touré. La preuve 700 jeunes seront recrutés. Toute chose qui va naturellement augmenter avec l’accroissement des citoyens à enrôler.

mohamed Cisse president directeur general pdg Technologie

 

La carte d’identité biométrique répond aux normes internationales de l’OACI (ICAO compliant) et aux cas d’usages spécifiques de la région. Elle est dotée d’une puce sécurisée et contient des informations ou données biométriques sur les propriétaires de la carte et relatives notamment à son nom, prénoms, sexe, date de naissance, lieu de naissance, adresse, taille, couleur des yeux, empreintes digitales et photo faciale.

Par ailleurs le conférencier a insisté sur son avantage pour la CANAM. A long terme la CANAM, pourra s’appuyer sur cette carte unique pour faire évoluer ses services, notamment les dossiers.

« La mise en place de la carte d’identité biométrique CEDEAO du Mali couplée avec l’assurance maladie a été un très bel exemple que la CEDEAO a voulu partager avec tous les Etats membres en les conviant à Bamako. C’est un instrument d’intégration qui forge désormais une identité communautaire à toutes les populations de la zone CEDEAO » conclu le conférencier.

Modibo L Fofana

mali24

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct