Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Résultats du premier tour de l’élection présidentielle: les associations de soutien à IBK se réjouissent

Après la proclamation des résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet, la Coordination des Associations et Groupements de soutien à Ibrahim Boubacar KEITA a animé, le vendredi matin, à la Maison de la presse, une conférence de presse, pour réagir à chaud sur la victoire de leur candidat. Les conférenciers étaient Hamady SANGARE, Alfousseyni Abba MAIGA, Fatoumata SACKO dite Djinè, Adama SOGODOGO et Balla MARIKO, tous membres de la Coordination des Associations et Groupements de soutien à IBK.

Dans la déclaration lue par Alfousseyni Abba MAIGA, la coordination des Associations de soutien à IBK affirme que l’écart très élevé de voix entre leur candidat et son challenger Soumaila CISSE est le résultat d’une campagne efficace qui les a conduit dans toutes les contrée du pays. Une campagne au cours de laquelle les partisans du candidat IBK ont échangé, à cœur ouvert, avec l’ensemble des concitoyens sur les grands chantiers réalisés ou en cours de réalisation grâce au leadership éclairé du président Ibrahim Boubacar KEITA.
Selon Alfousseyni Abba MAIGA, au cours de la campagne, les partisans d’IBK ont appelé les compatriotes à lui renouveler leur soutien afin de lui permettre de parachever son œuvre de reconstruction du tissu social et économique de notre pays.
« L’écho favorable et l’accueil chaleureux avec lesquelles nous avons été reçus n’a d’égal que l’amour et la passion que le Président Ibrahim Boubacar KEITA porte pour le Mali. Il est arrivé en tête quasiment dans toutes les circonscriptions électorales et auprès des Maliens de l’étranger. Cela dénote de l’engouement et de l’estime de toutes les populations maliennes, sans distinction aucune pour le président de la République », explique la Coordination des associations de soutien à IBK.
S’agissant du faible taux de participation, la Coordination estime que des efforts doivent être encore faits, à la fois par le gouvernement mais aussi par l’ensemble de la classe politique, les organisations de la société civile, les leaders d’opinions pour intensifier davantage la sensibilisation des électeurs.
La Coordination reconnaît que le scrutin a été émaillé de quelques incidents et irrégularités qui ont privés certains de nos compatriotes de leur droit de vote. Face à cette situation, les responsables ont invité le gouvernement et les partenaires du Mali à prendre les dispositions qui s’imposent pour remédier à ces problèmes afin de permettre à tous les Maliens, désireux de voter, de pouvoir jouir librement de ce droit fondamental.
Les conférenciers ont également déploré l’attitude de certains responsables politiques qui, au mépris des règles démocratiques et en violation de leurs propres engagements, se sont prononcés sur le scrutin à travers la publication de leurs estimations et ont adopté des positions radicales avant même la publication des résultats par les autorités compétentes.
‘’Toutes choses qui risquent de semer la confusion et le désordre dans le processus. Les associations et organisations de soutien à Ibrahim Boubacar KEITA adressent leurs vives félicitations à leur Candidat et remercient tous ceux qui ont bien voulu lui témoigner leur confiance. Nous invitons l’ensemble des Maliens à rester vigilants et mobilisés pour le scrutin du 12 août 2018. La ferveur ne doit en aucun cas faiblir car la victoire du deuxième tour doit être sans appel afin de doter le président d’une légitimité suffisante pour relever les grands défis du moment’’, a appelé la Coordination des Associations et Groupements de soutien à IBK.
Le président du Mouvement Mali-IBK, Hamady SANGARE, a affirmé que l’écart entre IBK et les autres candidats s’explique par le fait que ses partisans ont mené la campagne sur la base de la vérité. Selon lui, durant la campagne, le bilan du président IBK a été largement expliqué aux Maliens. ‘’ Personne n’a pu nier les réalisations faites par IBK. Les électeurs d’IBK sont ceux qui ne parlent pas trop, qui ne dénigrent pas, mais qui agissent’’, a affirmé Hamady SANGARE.
Fatoumata SACKO dite Djinè a déclaré que durant toute la campagne aucun partisan d’IBK n’a insulté un militant du camp adverse. Selon elle, leur stratégie a consisté à aller vers le vrai peuple qui aime le président IBK. Fatoumata SACKO a fait comprendre qu’une élection ne se gagne pas sur les réseaux sociaux et que le président IBK gagnera largement au deuxième tour.
Pour sa part, Adama SOGODOGO, vice-président de Mali-IBK a rassuré qu’avec l’adversaire qui est en face d’IBK pour le deuxième tour, il sortira vainqueur avec plus de 90% des voix. M. SOGODOGO a souligné qu’ils continueront à prôner le langage de la vérité et que le chalenger d’IBK risque ne pas avoir 10% des voix au deuxième tour.
De son côté, Balla MARIKO a ajouté que ‘’ que le travail sur le terrain a payé d’où le renversement de la situation. Aucun Malien n’a envie que siègent à l’Assemblée nationale ceux qui insultent les personnalités du pays’’.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct