Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Répertorier les Biens de l’Etat : Les comptables matières en formation

 

Un atelier en comptabilité matière ciblant les Daf, Dfm, Comptables matières des Communes urbaines, Epa, Epic, Epsp et les structures qui détiennent les biens de l’Etat a démarré, lundi dernier, au Contrôle général des services publics, sis à l’Aci 2000.

C’était notamment en présence du ministre Délégué auprès du ministre de l’Economie et des finances et du budget, chargé du budget, Marimpa Samoura , du Contrôleur général des finances publics , Amadou Gadiaga, du Directeur général de l’Administration des biens de l’Etat, Boubacar K. Coulibaly et de la coordonnatrice de la Cellule d’appui à la réforme des finances publics. Le Contrôleur général des services publics a soutenu que la comptabilité matière est très importante dans le cadre des finances publiques. Il a souligné que toutes les vérifications effectuées au niveau des services publics tournent autour de la comptabilité matière. C’est un outil important, a-t-il ajouté, pour la sauvegarde des biens de l’Etat. Le ministre Délégué auprès du ministre de l’Economie et des finances et du budget, chargé du budget, Marimpa Samoura, a soutenu que la problématique de la comptabilité matière est d’actualité. Il a rappelé sa visite à la Direction générale de l’administration des biens de l’Etat en déplorant la situation qui y prévaut. Il a martelé : ‘’ si nous nous promenons dans les services publics, est-ce que les matériels sont répertoriés, est-ce qu’aujourd’hui, on peut faire le point de la situation à travers le pays, je pense que non, est-ce que ce serait acceptable, je crois que non. ‘’ C’est pour cette raison, a-t-il ajouté, que les participants ont été invités à cette formation en  comptabilité matière. Il a affirmé que dans un pays en crise, il faut qu’à tout moment, on puisse faire le point des acquisitions. Le ministre a souligné que le pays a conçu et mis en place une application de logiciel en  comptabilité matière. C’est un logiciel dont les dépenses s’élèvent à plus de 120 millions de Fcfa. Il a affirmé : ‘’ il faut maintenant que tout le monde se l’approprie afin que les comptables matières à tout moment, puissent dégager les situations patrimoniales du pays. ‘’ On est dans un pays en voie de développement, a fait remarquer le ministre, donc on manque de tout. Quand il y a rareté, a-t-il fait observer, c’est en ce moment qu’il faut faire une exploitation judicieuse de ce dont on dispose. Le ministre Délégué auprès du ministre de l’Economie et des finances et du budget, chargé du budget a ensuite lancé un appel à tous les participants afin qu’ils appliquent les règles de la comptabilité matière pour que les situations puissent être dégagées en temps opportun.

                                Baba Dembélé

 

SourceLe Journal

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct