Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réhabilitation de la maison des jeunes de Gao : Le Programme des VNU pose la première pierre du chantier

Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) a procédé à Gao, le 22 mars dernier, à la pose de la première pierre des travaux de réhabilitation de la maison des jeunes de Gao.

ville region mairie gao

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son projet “Parc Jeunesse” qui vise à renforcer les capacités de la jeunesse du Mali, à travers la réalisation d’infrastructures et la tenue de formations dans les domaines de la paix, de la cohésion sociale, de la médiation et de la prévention des conflits. La cérémonie officielle s’est déroulée à la maison des jeunes de Gao, en présence de M. Abdramane Cissé, Directeur régional de la jeunesse et des sports, M. Hamadou Amadou, Gestionnaire du programme des VNU, et du Président du Conseil régional de la jeunesse de Gao, M. Almahadi Oumar.

Le projet “Parc Jeunesse” vise à accompagner la jeunesse malienne pour la consolidation durable de la paix, à relever les défis contemporains à travers des actions de renforcement de ses capacités sur les questions d’éducation à la culture de la paix, de citoyenneté, de cohésion sociale et de respect des principes démocratiques.

Le président du Conseil régional de la jeunesse de Gao, Almahadi Oumar, dans son mot de bienvenue, a déclaré que le démarrage des travaux de réhabilitation de la maison des jeunes est l’aboutissement d’un rêve nourri par toute la jeunesse de la cité des Askia, grâce au Programme des Volontaires des Nations-Unies. Cette réalisation donne un espoir à toute une jeunesse : celui de se voir outillée pour faire face aux défis de la paix et de la cohésion sociale.

Le Directeur régional de la jeunesse et des sports, Abdramane Cissé, a salué le Programme des VNU pour avoir tenu son engagement pour la réhabilitation de la maison des jeunes. « L’ouvrage que le PVNU réhabilite aujourd’hui permettra à la jeunesse de Gao d’avoir un lieu de retrouvailles, d’union et de formation. Ce lieu permettra aux jeunes d’avoir un lieu où ils pourront mener des activités, sans distinction de race, de sexe et de religion », a déclaré M. Cissé. Il a aussi invité le Programme des Volontaires des Nations-Unies à continuer le partenariat avec la jeunesse de Gao afin de pérenniser les acquis déjà visibles.

Hamadou Amadou, gestionnaire du programme des Volontaires des Nations-Unies au Mali dira que cette activité consacre le démarrage effectif des travaux de réhabilitation. Il a ajouté que l’entrepreneur a déjà donné l’assurance que les locaux seront achevés et livrés dans deux mois. « Le projet “Parc Jeunesse” continue à aider tous les jeunes du Mali, à renforcer leurs capacités de Kayes à Kidal, dans la gestion, la prévention, la médiation des conflits et le processus de Démobilisation, Désarmement et Réinsertion (DDR) cela constitue le premier pilier du projet. Le second pilier est de voir les infrastructures que la jeunesse possède en termes de lieu où elle peut se réunir, pour faire des activités récréatives, des formations et toute autre activité qui pourrait contribuer à renforcer la cohésion sociale dans la région. Le troisième pilier consiste à aider les jeunes, selon nos moyens, à se stabiliser à travers les appuis que nous ferons pour qu’ils commencent leurs propres entreprises et être autonomes. Même si ce pilier n’est pas encore un financement, nous projetons de réunir un fond de démarrage pour les jeunes que nous aurons formés dans l’entreprenariat », a déclaré dans son allocution le Responsable du Programme des VNU.

Plus loin, Hamadou Amadou a souligné qu’après la construction, un comité de gestion sera créé, formé par le PVNU sur la gestion de l’infrastructure et le matériel mis à la disposition de la jeunesse afin de garantir un usage efficient du matériel et des lieux.

C’est dans cette même logique que le programme, depuis l’élaboration du projet, a décidé que l’entreprise qui s’occupera de la réhabilitation, devra engager 10 jeunes de Gao issus des couches défavorisées et sans emploi, comme personnel d’appui. Cela servira à les former dans les méthodes de constructions et leur ouvrira des portes sur le marché de l’emploi. Et l’entrepreneur M. Kane qui a bien accueilli cette initiative du PVNU a fait la promesse de recruter tous les jeunes qui seront assidus et voudront continuer dans ce métier.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct