Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Redynamisation du Projet d’appui à l’Office du Niger: le comité de gestion dégage les stratégies

Le comité de gestion du Projet d’appui à l’Office du Niger (PAON) a tenu, hier jeudi 3 août, sa deuxième réunion pour faire le point de ses activités réalisées et se projeter dans l’avenir. Les travaux étaient présidés par le ministre de l’Agriculture, le Dr Nango DEMBELE ; en présence du directeur adjoint de coopération à l’Ambassade du Canada, Christian ALIX ; du PDG de l’Office du Niger, le Dr Mamadou M’Baré COULIBALY ; du coordinateur du PAON, Boubacar KONATE et les membres du Comité de gestion.

nango dembele ministre elevage peche visite marche betails mouton

Au cours de cette deuxième réunion, les participants ont présenté l’état d’exécution des recommandations de la précédente réunion tenue en juin 2016 ; présenté le rapport annuel 2016-2017. Ils ont également discuté et adopté le rapport annuel 2016-2017 et enfin présenté le plan de travail annuel 2017-2018.

Appui canadien
Dans ses mots de bienvenue aux participants, le gouverneur de Ségou, Georges TOGO, a mis l’accent la place prépondérante qu’occupe l’Office du Niger dans la sécurité alimentaire de la quatrième région. Il a rassuré du soutien des autorités de Ségou à tous les projets qui concernent l’Office du Niger.
Le représentant de l’Ambassadeur du Canada, Christian ALIX, a exprimé l’engagement de son pays à appuyer notre pays dans le domaine de l’Agriculture. Il a souligné que le PAON est financé par le Canada à hauteur de 9 milliards de FCFA. Aussi, a-t-il apprécié l’intérêt que le gouvernement du Mali accorde à ce projet qui est une contribution financière de son pays.
Le ministre de l’Agriculture, le Dr Nango DEMBELE, pour sa part, dira que le gouvernement du Mali s’est donné comme objectif d’aménager 100 000 ha. Selon lui, à ce jour 58 % de cet ambitieux objectif présidentiel sont déjà réalisés. Le ministre a évoqué la réhabilitation de parcelles dont le PAON est en train de jouer un rôle important dans ce domaine. Il a justifié les orientations du gouvernement vers l’irrigation par le fait que notre pays est victime des aléas climatiques d’où la nécessité de renforcer la maitrise de l’eau. Le ministre de l’Agriculture a noté que ce projet financé par les partenaires canadiens participe à la réalisation de l’objectif présidentiel d’aménagement de 100 000 ha.

Engranger des résultats plus efficaces
Le Dr DEMBELE n’a pas manqué de féliciter le Canada pour son soutien au Mali dans ce secteur vital qu’est l’Agriculture par irrigation. Il a appelé les participants à élaborer des recommandations pertinentes permettant d’engranger des résultats plus efficaces dans les zones du projet.
Au cours des échanges, les membres du Comité de gestion, sous la houlette du ministre de l’Agriculture, ont passé en revue les difficultés qui limitent l’efficacité du projet. Ces difficultés ont pour nom le problème de coordinateur, surtout sa capacité à mobiliser les expertises autour de l’Office du Niger. Il a été proposé au coordinateur de faire des plannings bien rigoureux et avalisés par le Directeur général de l’Office du Niger. Ce qui, selon le ministre Nango DEMBELE, permettra de planifier le temps d’utilisation des agents de l’Office du Niger dont le PAON aura besoin. Une solution qui permettra d’améliorer le taux de décaissement.
La partie malienne et les partenaires canadiens se sont mis d’accord sur la nécessité d’une meilleure synergie entre le PAON et les autres partenaires techniques et financiers qui interviennent au niveau de l’Office du Niger.

Focus sur le PAON
Le Projet d’appui à l’Office du Niger (PAON) est une contribution financière de la Coopération canadienne pour la réalisation de certaines activités prévues dans le Contrat-plan 2014-2018. Lesdites activités se réaliseront à travers deux volets à savoir : l’appui aux infrastructures de production et l’appui institutionnel à l’Office du Niger.
Le premier volet a pour objectif de contribuer à l’accroissement des capacités de productions agricoles issues de l’irrigation dans la zone ON. Le second vise à améliorer la gouvernance de l’Office du Niger à travers le renforcement de ses capacités techniques et institutionnelles.
Le PAON concentre ses activités sur l’amélioration des infrastructures de production à travers la réhabilitation des infrastructures de production dans la zone de production agricole de Molodo pour une superficie totale de 2 885 ha de périmètres irrigués par les partiteurs ; la réactualisation des études des plaines rizicoles de Sossé et de Sibila avec pour principal objectif la conversion de la submersion contrôlée en maitrise totale d’eau ; l’irrigation des dimensions transversales ; l’amélioration du cadre de travail des agents de l’ON à travers des moyens et des ressources mis à sa disposition.

Renforcement des capacités de l’ON
La réalisation des activités des deux volets du projet permettra d’atteindre la sécurité alimentaire améliorée de la région de Ségou ; d’accroitre la production et la productivité des spéculations agricoles dans le cassier de Molodo-Centre au terme du projet de 12 022 tonnes à 17 310 tonnes de riz, soit 5,09 t par hectare à 6 tonnes par hectare. Aussi, le projet permettra la mise à niveau du périmètre de Sossé-Sibila ; la réduction de 30 % du volume d’eau nécessaire à l’irrigation des parcelles ; l’accès sécurisé et facilité des parcelles ; la disponibilité d’eau potable et de lavoirs pour les potentialités définie et approuvée ; l’aménagement et l’équipement des périmètres (M2 au M5) du cassier de Molodo-centre, d’une superficie de 2885 ha. Aussi, il est attendu la réalisation 10 forages, 7 puits, 16 lavoirs dans les villages concernés pour permettre aux populations de disposer de ressources d’eau potable fiables.
De même, le PAON contribuera à renforcer les capacités de l’Office du Niger dans l’exécution de son mandat contribuant ainsi à sa modernisation ; les producteurs et productrices de l’ON seront formés sur les techniques de production, y compris le respect du calendrier agricole et sur la gestion de l’eau à la parcelle.

PAR MODIBO KONE
ENVOYE SPECIAL À SÉGOU

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct