Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réconciliation nationale : Une mission d’appui pour matérialiser le processus est née

Fidèle à sa mission de réconcilier les Maliens, le Ministère de la Réconciliation nationale passe à la vitesse supérieure en instituant une mission d’appui à la réconciliation nationale (MARN) qui sera érigée dans toutes les Régions du Mali pour promouvoir le vivre ensemble.

Mohamed El Moctar ministre reconciliation nationale curriculum vitae cv biographie

Par décret n°2017/0367/PM-RM du 28 avril 2017, le Premier Ministre décrète, article 1er, sous l’autorité du Ministre chargé de la Réconciliation nationale est créée, pour une durée de trois ans, la Mission d’Appui à la Réconciliation Nationale (MARN).
Composée de fonctionnaires et de contractuels, la mission d’appui au processus de réconciliation nationale a pour mission d’assister le Ministre chargé de la Réconciliation nationale dans un certain nombre de domaines d’intervention. A savoir la conduite des actions d’information et de sensibilisation sur la stratégie de réconciliation nationale et sur les principes et valeurs de la République, de l’Etat de droit, de la démocratie et de la décentralisation en vue de promouvoir la culture de la paix et de la tolérance ; la participation au renforcement des capacités d’intervention des forces sociales dans la gestion des crises au niveau local ; la contribution à la mise en œuvre des mesures nécessaires à la gestion des conflits communautaires ; l’accompagnement à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger ; la conduite des études et des recherches sur les causes ou les risques des conflits communautaires et suggestion de toutes mesures ou toutes actions de nature à circonscrire les menaces à la paix et à l’unité nationale.
Cette mission d’appui est composée de huit membres dont un Chef de mission, un Expert en Communication, un Expert en Sociologie, un Expert sur les questions culturelles, un Expert sur les questions foncières et domaniales, un Expert en Gouvernance, un Expert historien et un Assistant administratif.
Aussi, la mission dispose d’un personnel d’appui (trois Secrétaires, deux informaticiens, un cameraman, un standardiste, quatre chauffeurs).
Il s’agit, entre autres, pour les Experts de concevoir les outils adéquats à la promotion de la réconciliation nationale ; d’identifier, au niveau national, les forces sociales capables d’influer sur le règlement diligent des conflits ; de déterminer les causes endogènes et exogènes des conflits et proposer des solutions ; d’identifier les voies et moyens susceptibles d’accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale; de proposer des mesures de gestion des conflits tenant compte des us et coutumes.
Au niveau régional, la mission constituée de sept membres a pour mission de contribuer et d’œuvrer tant activement que stratégiquement au retour effectif de la paix, de la stabilité et à la cohésion sociale. Elle est chargée d’informer et de sensibiliser les populations locales sur le processus de paix ; d’identifier les mécanismes de médiation et de gestion des conflits locaux et de promouvoir les initiatives locales de soutien au processus de réconciliation nationale en cours à l’échelle nationale.
Le Chef de mission d’appui à la réconciliation nationale est nommé par décret du Premier Ministre sur proposition du Ministre chargé de la Réconciliation nationale et les autres membres sont nommés par arrêté du Ministre de tutelle.
Ousmane MORBA
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct