Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

’’Rébellion au Nord du Mali, des origines à nos jours » : Un livre diagnostic de la crise au Mali

Rébellion au Nord du Mali, des origines à nos jours », c’est le titre d’un livre témoin écrit sur la rébellion du Mali en 17 chapitres, par Dr Choguel Kokala Maiga et Dr Isiaka Hamadou Singaré.

Apres la présentation du document a la veille de la présidentielle passée par l’un des auteurs lui-même, Dr Choguel K. Maiga, les deux auteurs ont invité le grand public le samedi 29 septembre dans la salle Bazoumana Sissoko du palais de la culture Hamadou Hampaté Bah, pour non seulement raconter l’histoire du livre, mais également, répondre aux préoccupations des uns et des autres sur le contenu du document.

Ce livre de 452 pages retraçant l’histoire de la rébellion au nord du Mali, les données de l’histoire du VII ème siècle au XIXe siècle, en passant par la décennie 1950, la gestion des rebellions de 1960 à 2015, l’internationalisation de la question du Nord du Mali, tous ces évènements ont fait l’objet d’analyses et de réflexion profonde, un véritable travail d’historien par les deux docteurs en science et en lettres.

L’histoire de ce document a été racontée au public du palais de la culture à travers la projection d’une émission télévisée dans laquelle, l’auteur, Choguel passe en revue toutes les questions du journaliste.

Dans les colonnes  ‘’Rébellion au Nord du Mali, des origines à nos jours’’, les deux auteurs appliquent comment notre pays a plongé dans une crise complexe mais compréhensible.

Selon leur analyse documentée, les différentes rebellions que le pays a connues ont diverses sources.

Pour  eux, ce sont nos diffèrent présidents qui n’ont pas su  trouver la réponses adéquate à l’équation de la rébellion. Du président Modibo Keita, à l’actuel président, Ibrahim Boubacar Keita chacun a eu sa part d’erreur.

Aussi, dans l’histoire de ces rebellions à répétition, Choguel et Hamadou Singaré, essayent de prouver la part de certains pays voisins, qui, selon eux, par jalousie, ont à un moment donné contribué à mettre les Maliens dos à dos.

Tout en appelant les Maliens à être reconnaissants envers la France, en raison du rôle que ce pays a joué en 2012 pour sauver le Mali, les conférenciers ont invité le peuple malien à rester vigilant.

En patriote convaincu, Choguel et son camarade de 25 ans ont  appelé les Maliens à se ressourcer dans notre passé pour mieux relever les défis qui entravent le retour à la paix dans un pays jadis havre de paix.

Mohamed Naman Keita

 

Source: 22 Septembre

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct