Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réaction du maire de la commune V à propos de l’affaire de l’incendie de la mairie de Daoudabougou : « Je ne suis ni de près ni de loin derrière les manifestants du 2 juin 2015 dirigés par Sékou Maiga » dixit-il

Suite à notre à notre parution intitulé «REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DE L’INCENDIE DE LA MAIRIE DE DAOUDABOUGOU : l’actuel maire de la commune V serait-il derrière les manifestants du 2 juin 2015 », nous avons reçu les réactions  du maire de la commune V la semaine dernière.

Boubacar Bah dit Bill maire commune5 president associaion municipalités mali

D’entrée de jeu le maire Amadou Ouattara a déploré ce qui s’est arrivé le 2 juin 2015 à savoir la mise à sac et à feu de la mairie de Daoudabougou par un groupe de commerçants dudit marché. « Je dis haut et fort tant que je resterai maire je n’accepterai jamais qu’une mairie soit saccagée jusqu’à aller la bruler. Je ne serai jamais derrière une telle barbarie car cela est contraire à ma foi musulmane car je suis un croyant pratiquant. Ceux qui pensent que je suis derrière ses manifestants, ceux qu’ils ne me connaissent pas du tout car avant tout Dieu nous voit tous. S’il y a quelqu’un qui a condamné le premier cet acte lâche et odieux, c’est bel et bien moi » confie-t-il. A la question de savoir s’il a des liens directs Sékou Maiga, le leader des manifestants du 2 juin 2015, le maire  répond sans détour « Au moment des faits j’étais 3e adjoint au maire de la commune V et je travaille avec les comités de gestion de tous les marchés des quartiers. C’est dans ce cadre que j’ai connu Sékou Maiga membre du comité de gestion du marché dont Monsieur Diarra en est le président. D’ailleurs Sékou Maiga n’est pas de mon parti mais d’un autre en conséquence je ne suis associé à aucune de ses actes » s’explique-t-il. A la question de savoir pourquoi il a refusé la mise en place d’un nouveau comité de gestion du marché s’il n’a pas de lien particulier avec Sékou Maiga, le maire Ouattara répond « Comme tout le monde le sait les matchés relèvent de la mairie. S’il y a renouvellement de bureau, il revient aux occupants d’élire les membres. Or pour le cas de Daoudabougou, il se trouve deux camps s’opposent celui de Monsieur Diarra et de Sékou Maiga. Et le problème c’est que les associations de développement et le chef de quartier veulent élire le président. Ce qui est contraire aux textes de la mairie. C’est pour cela j’ai demandé que les deux camps se réunissent au marché et nulle part pour faire élire un bureau consensuel. Malheureusement le chef de quartier et les responsables des associations de développement ont refusé et pense que je roule pour Monsieur Maiga ». Et le maire d’inviter le chef de quartier et les responsables des associations de développement à la raison et à la retenue pour la bonne marche et la quiétude du quartier «« Je ne suis ni de près ni de loin derrière les manifestants du 2 juin 2015 dirigés par Sékou Maiga » conclu-t-il. Rappelons que la mairie de Daoudabougou a été rénovée et a repris de service depuis l’installation du nouveau bureau communal.  Cette rénovation a été possible grâce à l’actuel maire pour le bonheur des populations du quartier obligées de se rabattre soit à Kalaban, à Badalabougou ou ailleurs pour les documents administratifs pour les mariages.

Affaire à suivre donc…

Abdoul Karim Konaté

 

Source:  Mutation

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct