Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rapports MNLA-IYAD : Le reniement de Mossa Ag Attaher qui ne passe pas

Quoique le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) veuille faire croire sur ses rapports avec Iyad Ag Ghaly, rien ne change à cette donne. Et les déclarations du porte-parole du MNLA, Mossa Ag Attaher, sonnent comme un projet de propagande qui ne pourra plus prospérer de nos jours.

moussa ag assarid secretaire communication mnla azawad bandits rebelles armee touareg nogociation pourparlers discussions intrviews

Dans un entretien publié dans “Jeune Afrique” en date du 13 avril 2017, Mossa Ag Attaher, porte-parole du MNLA, tente de se donner pour conscience. Et sur le cas Iyad Ag Ghaly, il veut faire porter le chapeau à ceux qui ont réclamé des pourparlers avec l’homme lors de la Conférence d’entente nationale.

De la part d’un élément du MNLA, qui a scellé une forte alliance le chef et créateur du groupe Ançar Eddine en 2012, il faut croire qu’Ag Attaher fait de la diversion. Avec les hommes d’Iyad, le MNLA a combattu l’armée malienne et entourait une grande communication autour après que chaque ville du Nord du Mali tombée.

“Pour nous, au vu de la difficulté déjà immense de faire avancer le processus de paix, il est impossible d’y adjoindre en cours de route un nouvel acteur aussi radicalisé que lui (Iyad)”, déclare Ag Attaher.

Et pour noyer le poisson, Mossa Ag Attaher fait cette déclaration qui ressemble fort aux genres de discours déjà entendus de la bouche de leurs soutiens basés en Occident : “Les valeurs du MNLA sont difficilement conciliables avec ce que Ag Ghali met en avant comme discours”.

Sur la question, tout le monde sait que le porte-parole du MNLA est en déphase avec les groupes de la CMA.

Le hic est que lui-même avoue que son mouvement travaille dans la plus grande entente avec Algabass qui n’est autre qu’un transfuge du MIA qui également tire ses origines d’Ançar Eddine d’Iyad Ag Ghaly. Et Algabass n’est pas le seul dans le cas, plusieurs autres membres et cadres de la CMA étaient d’Ançar Eddine.

Il a fait allusion à ce beau monde qui se recrute également au sein du MNLA mais Ag Attaher n’osera jamais citer de noms : “Ils sont nombreux à avoir un tout autre regard sur cet homme. Un regard très différent du nôtre. Ils aimeraient le voir à la table des négociations”.

Une chose saute à l’œil : le MNLA, à travers son porte-parole basé depuis un moment au Maroc, tente de faire son opposition avec Iyad Ag Ghaly surtout qu’à la Conférence d’entente nationale, il a été recommandé au gouvernement d’entamer un dialogue avec lui.

A. M. C.

Source: L’Indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct