Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Protection de l’environnement : Le RPM en quête d’une stratégie politique pour le Fleuve Niger

Pour définir une stratégie politique de protection du Fleuve Niger dans une perspective de développement durable, Le parti Rassemblement Pour le Mali (RPM) a réuni ses cadres et militants, les universitaires, des autres acteurs de la classe politique, PTF et cadres des OSC, dans le cadre d’un espace d’information, de sensibilisation, de partage et de propositions pertinentes. Cette rencontre dite atelier national sur le Fleuve Niger, s’est déroulée le week-end du 11-12 mars 2017 au Conseil National du Patronat Malien (CNPM). L’initiative est du Secrétariat à l’Environnement du BPN/RPM, première force politique nationale et parti au pouvoir ; elle s’inscrit dans son plan d’actions 2016-2018.

ousmane kone nancoman keita boubacar toure Rassemblement rpm Agence Bassin Programme Sauvegarde Fleuve Niger conference reunion

La cérémonie d’ouverture de cet atelier s’est déroulée le samedi 11 mars sous la présidence de Nancoman KEITA, le vice-président du BPN/RPM. C’était en présence des cadres du parti tels l’ancien président par intérim du parti, Dr Boulkassoum Haidara et le ministre de l’Environnement M. Ousmane KONE.

C’est en face de ce présidium constitué devant une centaine de participants que le Secrétaire à l’Environnement et à la qualité de vie du BPN/RPM, M. Siaka Batouta BAGAYOKO a décliné les grands axes autours desquels l’atelier est censé se tenir. Selon lui, la rencontre se doit de partager et d’engager des débats féconds au sein du parti et avec les autres acteurs sur les Accords et Traités internationaux ratifiés par le Mali dans le domaine de l’environnement et sur les initiatives africaines et maliennes en cours pour la sauvegarde du fleuve Niger. « L’idée est de parvenir à une forte adhésion et implication du parti pour une meilleure prise en compte des problématiques majeures du fleuve notamment pour une gestion des ressources du fleuve Niger, la gestion de l’offre, de la demande et des risques et la bonne organisation de la gouvernance de la ressource. » a indiqué M. BAGAYOKO. Il a ensuite estimé que trois thèmes vont meubler les travaux de l’atelier. Il s’agit de l’état des lieux du fleuve Niger, ses mesures de sauvegarde et la problématique de financement durable des actions de sauvegarde dans le bassin du Niger (mécanisme pérenne de financement). « Atelier national sur le fleuve Niger : état des lieux, stratégie de gestion durable face aux activités humaines et aux changements climatiques » telle est selon le secrétaire à l’environnement du parti, l’appellation qui sera donnée au document livret qui va rassembler les résumés étendus issus des communications. « Les conclusions et recommandations feront l’objet d’un document écrit sous forme de Recommandations de l’atelier à l’intention des cadres du Rassemblement Pour le Mali. » a ajouté M. Siaka BAGAYOKO.

André SEGBEDJI/Bamada.net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct