Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Projet d’infrastructures de transport au Mali : La BOAD accorde un prêt de 25 milliards FCFA

L’accord de prêt relatif au financement partiel du projet de construction d’un échangeur, d’un viaduc et d’aménagement de 10 Km de voies urbaines dans la ville de Sikasso a été signé, ce lundi, par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé et le président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD), Christian Adovelande. C’était à l’hôtel des Finances, en présence des équipes de la Banque et du Mali ayant participé à la préparation du projet.

L’accord de prêt d’un montant  de 25 milliards de FCFA est destiné au financement partiel du projet de construction d’un échangeur, d’un viaduc et d’aménagement de 10 Km de voies urbaines dans la ville de Sikasso, capitale de la 3ème région du Mali. Le coût global du projet est estimé à 31,60 milliards de FCFA dont 6,60 milliards à financer sur le budget national.
La réalisation de cette infrastructure permettra de faciliter le transit des usagers sur la section urbaine de la RN7 à Sikasso pour faire face au trafic national et international dans les meilleures conditions. Il permettra également au Mali de poursuivre la diversification des échanges avec les autres pays, de contribuer au renforcement de la coopération économique et de l’intégration régionale avec les pays de l’UEMOA.
S’exprimant à ce sujet, le président de  la BOAD a souligné l’importance du présent projet, de par la place qu’il occupe dans les priorités du Gouvernement. Sans nul doute, a-t-il dit, ce projet est le reflet de la politique soutenue que mènent les plus hautes autorités du Mali pour assurer le développement socio-économique de la région de Sikasso, en cohérence avec le projet intégrateur de la Zone Economique Spéciale (ZES) Sikasso/Korhogo/Bobo-Dioulasso (SIKOBO), lancé le 14 mai 2018 dans la ville de Sikasso.
Par ailleurs, Christian Adovelande  a réaffirmé la totale disponibilité de la Banque à accompagner le Gouvernement malien dans ses efforts d’amélioration des conditions de vie des populations maliennes.
Quant au le ministre de l’Economie et des Finances, il a fait savoir que la construction des infrastructures du présent projet vise à contribuer, grâce à la mobilité des usagers, au développement économique et social de la région et du pays. « Sa réalisation est, aujourd’hui, une priorité de Son Excellence, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA, président de la République du Mali », a ajouté Dr. Boubou Cissé.
Avant de rappeler le projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) 2016-2018. Le projet s’inscrit également en droite ligne de la Politique Nationale des Transports, des Infrastructures de transport et du Désenclavement (PNTIT) suivant son plan d’actions 2015-2019 adopté en octobre 2015 par le gouvernement.

Mahamane Maïga

Lejecom

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct