Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Programme «ma carte d’électeur, mon arme»: Les SOFAS investissent le marché de Bomboli Niaré

Les Sofas

Dans le cadre de son programme « Ma carte d’électeur, mon arme », le Mouvement les SOFAS de la République, créé à la faveur du coup d’Etat du 22 mars 2012, par des jeunes artistes et des hommes de culture, a décidé de mobiliser le peuple malien pour des votes conscients lors des futures élections générales.

La stratégie novatrice consiste à investir un marché ou un espace public pour une opération de salubrité ponctuée de messages de sensibilisation sur l’importance du vote. Le 10 octobre 2012, tout ce que le Mali compte de rappeurs de renommée internationale et de jeunes très dynamiques dans le milieu de la culture, ont pris d’assaut dès les premières heures de la matinée, avec des pelles et des balais, les tas d’immondices qui encombrent le marché de Bomboli Niaré. « En plus de les stimuler à prendre conscience de la nécessité de leur implication dans l’assainissement de leur environnement immédiat, nous voulons qu’ils comprennent leurs responsabilités indirectes dans tous les malheurs qu’ils vivent aujourd’hui avec des fils et filles au chômage, malades et sans avenir », a indiqué Mohamed Bathily, porte parole du Mouvement les SOFAS de la République. Avant d’ajouter que nombreux sont les femmes et hommes vendeurs dans ce marché qui ne savaient pas que leur vote est à l’ origine de leurs malheurs. « En acceptant de brader votre voix contre un pagne, un t-shirt, des cubes Maggi, du thé et souvent des petits billets, on ne peut avoir que des élus peu soucieux de notre sort et enclin à songer sur des stratégies pour rembourser les sommes englouties dans les campagnes et pour se garnir un compte bancaire pour leurs vieux jours », a-t-il déclaré. Pour ne plus avoir des élus qui se soucient très peu du sort de leurs électeurs, Mohamed Bathily a indiqué que les SOFAS ne lésineront pas sur les moyens et les actions pour faire comprendre aux maliens que leur carte d’électeur est une arme fatale, dans le choix de leurs dirigeants. Tout porte à croire que c’est après l’initiative bien reçu du marché Dossolo Traoré de Médine que les SOFAS ont été sollicités pour initier une action similaire au marché Bomboly Niaré. « Nous avons été invité par l’Association Danaya du Marché Bombly Niaré et nous avons répondu présent. La semaine prochaine nous serons au Banconi », a-t-il indiqué.

 Assane Koné

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct