Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Production de miel et préservation le pâturage: le PADEPA-KS dote des apiculteurs en matériels

Le Projet d’appui au développement des productions animales dans la zone de Kayes sud (PADEPA-KS) a procédé, le vendredi 7 avril, à Kita, à la remise de matériels et équipements apicoles de base et de mielleries aux organisations d’apiculteurs de sa zone d’intervention.

projet appui developpement production animale padepa ks ministre elevage rural

La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du ministre de l’Élevage et de la pêche, le Dr Nango DEMBELE.

Elle a enregistré la présence du coordinateur du PADEPA-KS, Modibo Issa TRAORE ; des cadres du ministère de l’Élevage et de la pêche ; des autorités administratives et coutumières de Kita et des bénéficiaires.
Les matériels remis aux apiculteurs de la zone d’intervention du PADEPA-KS sont composés des ruches, des extracteurs, des maturateurs, des tamis à miel, des filtres à cire, des futs, des tonnelets, les moules à cire, des marmites à cire, des socles de ruche, des balances à miel brut, des bidons, des seaux de traitement de miel, des bassines pour traitement de cire… La valeur de la donation est estimée à 46 423 560 FCFA.
Les autorités administratives et coutumières de Kita ont apprécié le choix de leur localité pour abriter cette cérémonie de donation dont les équipements bénéficieront aux apiculteurs de Kita, de Kéniéba, de Bafoulabé et de Kayes. Ils ont beaucoup apprécié les actions du ministre Nango DEMBELE dans les domaines de l’Élevage et de la pêche qui sont en train d’être suivies par des appuis dans le domaine de l’apiculture.
Dans son intervention, le ministre de l’Élevage et de la pêche, le Dr Nango DEMBELE, a soutenu que toutes les activités dont bénéficient les populations dans le domaine de l’Élevage et de la pêche sont à mettre à l’honneur du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA. Selon lui, le chef de l’État, en décidant de créer un ministère dédié à l’Élevage et à la pêche, s’est engagé à faire de ces deux sous-secteurs de véritables leviers de développement pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, créer des emplois et améliorer le revenu des Maliens.
Pour le ministre, le potentiel dont bénéficient les zones couvertes par le PADEPA-KS, dans le cadre de la promotion de l’apiculture, justifie cet investissement de 46 423 560 FCFA pour l’achat de ruches, de combinaisons, de presses et de tous les accessoires qui permettront aux quatre ruches composées de 110 apiculteurs, de se professionnaliser dans l’activité de production de miel.
« Chacun mesure à sa juste valeur la part de plus en plus importante que prend le miel dans l’alimentation des populations. Pour preuve, toutes les fois que vous serez sollicités par vos parents installés en ville, ce sera pour vous demander de leur envoyer du pur miel du Mandé », a affirmé le Dr Nango DEMBELE. Avant d’appeler les bénéficiaires des équipements d’accroitre désormais la production de miel tout en améliorant la qualité, grâce aux nouvelles techniques.
Il a déclaré que les apiculteurs avaient désormais entre les mains toute la technologie leur permettant de fournir un produit labélisé qui pourra être vendu dans les supermarchés des plus grandes villes. Ce qui, dit-il, leur permettra de produire plus de miels et de cires tout en préservant les colonies d’abeilles qui étaient auparavant exterminées par le fait de l’extraction traditionnelle.
Le ministre a rassuré que les techniciens de son département seront, de jour comme de nuit, à la disposition des apiculteurs pour leur permettre de faire de la production de miel, un véritable créneau capable de les insérer dans le circuit économique de réduction de la pauvreté. Il a rappelé au passage cet adage qui dit « la ruche ne peut atteindre la fourche de l’arbre sans une corde ». Pour le ministre Nango DEMBELE, cette corde n’est autre que la Banque africaine de développement (BAD) sans l’accompagnement de laquelle toute cette présente dotation n’aurait pas été possible.
Il a remercié cette institution financière et le gouvernement pour leur appui constant à financer les projets de développement, dont le PADEPA-KS.
Le ministre de l’Élevage et de la pêche a beaucoup apprécié le lien entre l’Élevage et l’apiculture. Selon lui, la bonne pratique de l’apiculture permet de préserver les pâturages contre les feux de brousse et permettre aux animaux d’avoir de quoi manger pendant la saison sèche.
Le coordinateur du PADEPA-KS, Modibo Issa TRAORE, a informé que les bénéficiaires étaient formés à l’utilisation de nouveaux matériels et aux nouvelles techniques de l’extraction du miel.
Un autre temps fort de la cérémonie a été des prestations folkloriques du terroir et la présentation d’un sketch sur les dangers de l’extraction traditionnelle du miel et les avantages des nouvelles techniques dont le PADEPA-KS entend vulgariser.

PAR MODIBO KONE ENVOYE SPÉCIAL

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct