Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Procès contre le Terrorisme: « Daesh projette d’installer un État islamique au Sénégal » (Makhtar Diokhané)

A l’occasion du 13e jour du procès contre le terrorisme au Sénégal, le tribunal de Dakar a donné la parole à Makhtar Diokhané, présumé recruteur.

Né en 1986 et marié à 3 épouses, dont les deux sont des accusées dans ce procès, il a nié les faits de terrorisme, d’association de malfaiteurs, financement terroriste, de blanchiment de capitaux et d’apologie du terrorisme.

Au juge, il a confié qu’il a rencontré le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, qui lui a remis une grosse enveloppe. En outre, il a fait savoir que l’organisation terroriste Daesh prévoit d’installer un Etat islamique au Sénégal.

Retour sur sa rencontre avec le chef de Boko Haram

Dans le procès contre le terrorisme, le nom de Makhtar Diokhané est dans toutes les bouches. Celui qui est vu comme un présumé recruteur a fait face au juge avant de faire de surprenantes révélations. En dépit de tout ce dont on l’accuse, l’homme balaie toutes ces accusations du revers de la main : « je n’ai pas une idée de djihadiste ». Par ailleurs, il réfute toute allégation faisant de lui un recruteur de Boko Haram. « Avant de recruter, il faut d’abord pouvoir conduire une personne là-bas. Qu’on me montre un seul Sénégalais qui a été recruté par moi. » Dans son discours, Makhtar Diokhané lève un coin du voile sur sa rencontre avec Shekau, le chef de Boko Haram. « Quand j’étais avec Shekau, après nos échanges, il m’a félicité et a dit à ses hommes de laisser libre champ à tous les Sénégalais qui veulent rentrer. Lorsque je sortais de la zone, Aboubacar qui est un de ses hommes m’a remis 3 millions de nairas (environs 15 millions 600 000 F Cfa). Il m’a dit que c’est pour nos frais de transport. Et que la moitié était à moi et le reste pour les autres Sénégalais ».

Le projet de Daesh « d’installer un Etat islamique au Sénégal »

Aveu sur aveu, Makhtar Diokhané a fait des révélations au juge concernant le projet du groupe terroriste Daesh pour le Sénégal. « Daesh projette d’installer un Etat islamique au Sénégal », a-t-il fait savoir.

« J’ai reçu le message. Et, ceux qui sont en Lybie adhèrent à ce projet ». Makhtar Diokhané précise qu’il a reçu le message mais que ce dernier visait les Blancs». L’homme poursuit et «confirme l’existence de ce projet, mais il visait principalement des pays comme Mauritanie, Gambie et Sénégal. Et, pour la Gambie il fallait un renversement du pouvoir avec un Coup d’Etat. Le projet était à l’horizon 2016-2017».

Matar Diokhané dit ne pas avoir averti les autorités compétentes parce que «le projet ne m’appartient pas. Le groupe est ouvert à tout le monde».

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct