Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Procédures de passation des marchés et des délégations de services publics : Les réformes expliquées aux DAF, DFM et cadres des services judiciaires

«La reforme des marchés publics et les procédures  de passation des marchés publics et des délégations de services publics » seront expliquées aux DAF, DFM, cadres des services judiciaires et de contrôle, au cours d’un atelier de cinq jours qui a démarré le 12 novembre 2012, a l’hôtel Olympe de Bamako.

Dans le cadre des activités du Projet régional de reforme des marchés publics au sein de l’UENOA, l’autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS) a initié une formation à l’intention  des DAF, DFM, cadres des services judiciaires et de contrôle. Amadou Santara, Président de  l’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS), a rappelé que sa structure et l’UEMOA ont signé, en février 2010, une convention de prestations de formations déléguées couvrant la période 2010-2012. Selon lui, au terme de la mise en œuvre des vingt sessions de formation prévues par cette convention, environ 700 acteurs de la commande publique doivent être formés. Dans ce cadre, il dira que de mai 2010 au 9 novembre 2012, dix-sept sessions de formation ont été organisées à l’attention d’environ 608 acteurs de la commande publique. « Malgré ces sessions, il ressort encore de l’examen des documents soumis au Comite de règlement des différends et des auditions effectuées par le  CRD, que  des pratiques compromettent l’application des principes fondamentaux régissant la procédure de passation des marchés publics », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que cet état des lieux justifie pleinement l’organisation de la session de formation qui vise le renforcement des capacités des acteurs de l’administration publique dans la chaine de passation des marchés publics. Il a en outre révélé  que la session vise à remédier au déficit de formation en matière de marchés publics et d’accroitre le degré d’efficience des acteurs dans le domaine des marchés publics, en particulier pour la préparation des dossiers d’appel d’offres. Par ailleurs, il a indiqué que cette session doit promouvoir les meilleures pratiques de bonne gouvernance économique dans le domaine spécifique des marches publics à l’aune des principes de base de la commande publique véhiculés dans les directives communautaires et dans la réglementation nationale des marches publics.

«  Les Directeurs administratifs et financiers et les Directeurs des Finances et du matériel constituent, sans nul doute, les premiers acteurs de la commande publique », a-t-il conclu.

Assane Koné

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct